Exposition

FRÖBEL FRÖBELED

AURELIEN FROMENT Galerie Carrée FRÖBEL FRÖBELED est une oeuvre-exposition, l’aboutissement d’un travail mené par Aurélien Froment depuis une dizaine d’années autour de la figure du pédagogue allemand Friedrich Fröbel, fondateur au XIXe siècle du Kindergarten, l’une des premières institutions dédiées a l’éducation des jeunes enfants. Ce travail a été mené notamment lors de deux résidences […]

AURELIEN FROMENT

Galerie Carrée

Aurélien Froment, Fröbel Fröbeled, 2013 (détail)
Courtoisie de l’artiste, Marcelle Alix, Paris et Motive Gallery, Bruxelles

FRÖBEL FRÖBELED est une oeuvre-exposition, l’aboutissement d’un travail mené par Aurélien Froment depuis une dizaine d’années autour de la figure du pédagogue allemand Friedrich Fröbel, fondateur au XIXe siècle du Kindergarten, l’une des premières institutions dédiées a l’éducation des jeunes enfants. Ce travail a été mené notamment lors de deux résidences à la Villa Arson en 2012 et 2013 qui ont donné lieu à la réalisation d’un ensemble de photographies des jeux éducatifs de Fröbel. Réunissant les images et les objets dans une même installation, Fröbel Fröbeled, que l’on pourrait traduire par « Fröbel fröbelé », est une exposition sur Fröbel à la Fröbel, une exposition fröbelienne de Fröbel.

Cette exposition fait suite à deux résidences de l’artiste Aurélien Froment à la Villa Arson lors des étés 2012 et 2013.
L’exposition Fröbel Fröbeled est coproduite avec la Contemporary Art Gallery (Vancouver, janvier-mars 2014), Spike Island (Bristol, été 2014), Frac Ile-de-France/Le Plateau (Paris, septembre-novembre 2014), et le Heidelberger Kunstverein (Heidelberg, 2015).

Une publication conjointe aux cinq partenaires accompagnant le projet est à l’étude. L’exposition est coproduite avec le soutien de l’Institut Français et de la galerie Marcelle Alix (Paris).

Dons de Fröbel réalisés par Marc Raimbault. Boîtes construites par Stephen Gaughan. Mobilier d’exposition dessiné par Martino Gamper. Assistant a la photographie et numérisation: Vincent Lestienne. Assistante: Florianne Spinetta. Impressions: Dominic Turner, Exhibit A, Dublin. Encadrement: Morris Deegan, Frame Foundry, Dublin Remerciements : Norman Brosterman, Scott Bultman (Froebel USA), Tessa Giblin, Tiffeni Goesel, Albert Groot, Claire Le Restif (Le Crédac, Centre d’art contemporain d’Ivry- sur-Seine), Olivier Michelon, Nigel Prince (Contemporary Art Gallery, Vancouver), Lisa Rave, Margitta Rockstein (Friedrich Frobel Museum, Bad Blankenburg), Finella Scholtz et le Musée des Beaux-Arts Jules Cheret de Nice. Aurélien Froment est représenté par les galeries Marcelle Alix à Paris et Motive Gallery à Bruxelles.

Haut de page