Actions du réseau

Les actions du réseau

Les Visiteurs du Samedi

BOTOX(S) propose à tous les publics, éclairés ou néophytes, amateurs d’art ou esprits curieux, la possibilité de vivre une expérience artistique originale en suivant des parcours inédits, entre expositions et lieux consacrés à la création contemporaine dans les Alpes-Maritimes.

Le programme des VISITEURS DU SAMEDI permet ainsi à chacun de découvrir de nouvelles facettes de l’art contemporain, en bénéficiant de visites guidées par des artistes, commissaires d’expositions, conservateurs, galeristes, collectionneurs… et de partager des moments hors du commun dans la plus grande convivialité.

Ces parcours accompagnés, chacun construit sur un programme particulier, dans différents musées, centres d’art, galeries ou ateliers d’artistes de la Côte d’Azur, se déroulent en bus au départ de Nice, ou à pied sous la forme d’une  promenade artistique dans la ville.

Informations pratiques

Un samedi par mois pour un public individuel, de 13h30 à 19h environ

Uniquement sur inscription – 25 places par visite

Règlement en espèces ou par chèque à l’ordre de BOTOX(S) à envoyer ou déposer à  Bureau BOTOX(S)

Le 109, 50 Bd Jean-Baptiste Verany – 06300 Nice.

Informations au 06 64 13 22 29 ou en écrivant à info@botoxs.fr

Accompagnatrice : Elsa Comiot

Visites à pied  : 15€*/personne

Visites en bus  : 20€*/personne

Ces tarifs comprennent les transports, la gratuité d’accès aux musées, l’accompagnement, les visites guidées et le verre de fin de parcours.

* + 5€ d’adhésion au réseau lors de la première visite de l’année

Contactez-nous

Les Visiteurs du Soir

1/11

Chaque année, BOTOX(S) organise ses nocturnes de l’art contemporain, événement-phare de la scène artistique niçoise : LES VISITEURS DU SOIR.

Pendant 2 jours, un parcours LIBRE, GRATUIT ET SANS INSCRIPTION sillonnera la ville de Nice dans une trentaine de lieux. Grand public, artistes, professionnels et amateurs s’y retrouvent pour partager la richesse de la création artistique transdisciplinaire et actuelle.

TEMPS FORTS, PROJECTIONS, PERFORMANCES, RENDEZ-VOUS SONT PROGRAMMÉS DANS TOUTE LA VILLE.

Les Tchatches

1/12
  • Douzième édition des Tchatches - © Charlotte Vitaioli

    Douzième édition des Tchatches – © Charlotte Vitaioli

  • Onzième édition des Tchatches

    Onzième édition des Tchatches

  • Dixième édition des Tchatches - © Guillaume Aubry

    Dixième édition des Tchatches – © Guillaume Aubry

  • Neuvième édition des Tchatches - © Ghita Skali

    Neuvième édition des Tchatches – © Ghita Skali

  • Huitième édition des Tchatches

    Huitième édition des Tchatches

  • Septième édition des Tchatches

    Septième édition des Tchatches

  • Sixième édition des Tchatches - SE TAIRE ET ECOUTER L’IMAGE © Olivier Garcin

    Sixième édition des Tchatches – SE TAIRE ET ECOUTER L’IMAGE © Olivier Garcin

  • Cinquième édition des Tchatches - © Rozenn Veauvy

    Cinquième édition des Tchatches – © Rozenn Veauvy

  • Quatrième édition des Tchatches - © Laurent Prexl Image : Spatule vomitive Taïnos, Musée du Quai Branly © DR

    Quatrième édition des Tchatches – © Laurent Prexl Image : Spatule vomitive Taïnos, Musée du Quai Branly © DR

  • Troisième édition des Tchatches - © Ben Vautier

    Troisième édition des Tchatches – © Ben Vautier

  • Deuxième édition des Tchatches © Arnaud Labelle-Rojoux

    Deuxième édition des Tchatches © Arnaud Labelle-Rojoux

  • Première édition des Tchatches - © Thierry Lagalla

    Première édition des Tchatches – © Thierry Lagalla

Les TCHATCHES sont inspirées des Pecha Kucha

Un format de présentation court et dynamique dont le principe est simple :

20 images x 20 secondes

6 minutes 40 donc, durant lesquelles « Le Tchatcheur » présente une œuvre, un artiste, une exposition, un livre, un projet, peu importe quoi, tant qu’il s’agit d’art.

A chaque édition les Tchatches changent de lieu et invitent artistes, critiques, d’art, historiens de l’art, galeristes, collectionneurs, etc, à concevoir une présentation performée d’après ce format.

Schéma d’orientation pour les arts visuels (SODAVI)

Schémas d’orientation pour les arts visuels (SODAVI)

Le SODAVI est un outil de construction conjointe des politiques publiques en faveur des arts visuels, au service des acteurs professionnels des arts visuels et des publics. Il est décliné selon les spécificités territoriales, accompagné ou mis en place par les Directions régionales des affaires culturelles.

Etat des lieux

Dans le nouveau contexte territorial, il est indispensable de renouveler l’ingénierie des politiques publiques culturelles, et en particulier les politiques en direction des arts visuels, qui, pour avoir 30 ans, pourraient du fait même de leur objet, se muséifier ou devenir obsolètes au regard de la vitalité de la création contemporaine.

C’est pourquoi dans chaque région, il a été demandé aux Directions régionales des affaires culturelles d’accompagner ou d’engager la mise en place de Schémas d’orientation des arts visuels (SODAVI) en coordination avec les acteurs professionnels des arts visuels et les collectivités territoriales, afin de construire des diagnostics partagés qui permettront de déboucher sur des actions coordonnées. Si chaque SODAVI aboutira à des constats et recommandations différentes suivant le territoire et les acteurs rassemblés, l’enjeu commun est de réfléchir à des dispositifs centrés sur la vie professionnelle des artistes et des créateurs en tant qu’acteurs de la valeur artistique et culturelle, mais aussi économique, des territoires.

Définition du SODAVI

Le SODAVI est un outil de construction conjointe des politiques publiques en faveur des arts visuels, au service des acteurs professionnels des arts visuels et des publics. Il est décliné selon les spécificités territoriales. Son objectif est d’établir un diagnostic de l’existant et des manques éventuels, mais aussi de recenser et de fédérer le travail de l’ensemble des acteurs dans un processus de concertation non hiérarchisée. Il doit permettre d’inscrire dans la durée et la concertation, la valorisation et le développement des arts visuels en dégageant des thématiques de travail prioritaires.

Le SODAVI entend surtout favoriser la mise en œuvre de stratégie de filières répondant à deux questions principales: comment vivent et travaillent les créateurs sur ce territoire? Comment rencontrent-ils les publics ?

Les acteurs potentiels

Le SODAVI souhaite rassembler et faire travailler ensemble :

  • les structures et les réseaux subventionnés de diffusion et de création contemporaine des arts visuels ;
  • les écoles d’art et de design nationales et territoriales, ainsi que les organismes de formation artistique professionnelle et de formation des métiers d’art ;
  • les lieux intermédiaires souvent non subventionnés (petits centres culturels ruraux et écoles d’art non diplômantes) ;
  • les collectifs d’artistes, de photographes, de graphistes, de designers, d’artisans d’art et de la mode, et de commissaires d’exposition, mais aussi les professionnels indépendants et les personnalités qualifiées ;
  • les associations professionnelles ;
  • les régions (formation, insertion professionnelle) ;
  • les départements (politique de soutien aux artistes et gestion du RSA) ;
  • les communautés d’agglomération et les communes (aides individuelles, politiques de construction ou de mise à disposition d’ateliers logements) ;
  • les acteurs privés : fondations, galeries, salons et mécènes, ainsi que les entreprises et comités d’entreprise intéressés par le dispositif « art et entreprises » ;
  • Les DRAC et les DIRECCTE (les directions départementales du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle) et les rectorats, le cas échéant.

La mise en oeuvre

Dès 2016, une dizaine d’initiatives sont signalées sur l’ensemble des régions sur des échelles allant du territoire régional à celui d’une agglomération.

Les étapes clés sur SODAVI sont les suivantes :

  • Phase 1 : diagnostics partagés
  • Phase 2 : actions (coordinations, mise en œuvre d’outils collaboratifs, d’ateliers fédérateurs…)
  • Phase 3 : chartes / conventions, et mise en œuvre de politiques publiques partagées et financées, contrat de filière.

Source : Ministère de la Culture

Image de Une : L’Assemblée des Valeurs, les 8 et 9 septembre 2021 à la Villa Arson, dans le cadre du SODAVI © Cédric Fauq

Haut de page