Festival, Projection

FESTIVAL OVNI / Projections de Bernard Pourrière et d’Hannaka

Hannaka | Le passage | 8’ | 2016 Aidé par la composition musicale qui nous permet le détachement, nous devenons face à l’écran, des spectateurs désincarnés observant ce passage qui nous mène d’un côté à l’autre de notre vie. Le traitement en noir et blanc, la volonté d’un flou d’image ainsi que le choix de […]

Hannaka | Le passage | 8’ | 2016

Aidé par la composition musicale qui nous permet le détachement, nous devenons face à l’écran, des spectateurs désincarnés observant ce passage qui nous mène d’un côté à l’autre de notre vie.
Le traitement en noir et blanc, la volonté d’un flou d’image ainsi que le choix de présenter cette marche à l’envers et au ralenti bousculent l’ordre établi et nous transportent un peu comme dans un rêve éveillé. Nous nous détachons de nous même, pour devenir des observateurs. Prenant conscience qu’il n’y a ni haut, ni bas, et que, malgré notre obstination a s’attacher, nous ne restons pas, nous regardons avec sagesse, le temps de cette marche, notre vie qui passe.

hannaka

Bernard Pourrière | Sans titre | 6’50 | 2014

Performance réalisée avec Yum Keiko Takayama. C’est à partir des gestes du quotidien
des ouvrières d’une usine de fil que s’écrit cette performance. Les gestes archivés sont sélectionnés, transformés, modifiés tenant compte du déplacement du corps dans l’espace. C’est dans l’idée d’une partition musicale que ces fragments de mouvements s’enchainent, se répètent. La vitesse d’exécution, la durée et la fréquence de cette répétition créent de légères variations.

Bernard Pourrière | Encombrer | 5’35 | 2015

«Je définirai ma recherche comme la quête des im-possibles sonores teintés de burlesque
et dont je suis le principal protagoniste. Répétitions et modifications sont au coeur de ma démarche mouvement/immobilité, vitesse/épuisement, son/silence attente/action».
Par ses gestes et ses déplacements le performer active des champs d’expérimentations entre espace et son, ou chaque mouvement induit un son inattendu.

Haut de page