du jeudi 9 mai 2019 au samedi 1 juin 2019
Vernissage jeudi 9 mai 2019

de 16 à 21h

Daniel Rothbart : Semiotic Street Situations


 

Daniel Rothbart, pour sa septième exposition personnelle à la Galerie Depardieu, expose ses derniers travaux sous le titre « Semiotic Street Situations ». Il s’agit de collages numériques.
Né en 1966 à Stanford, Californie (États-Unis). Daniel Rothbart est un artiste et écrivain basé à Brooklyn (New-York), son travail se dénit par l’exploration des relations entre la nature, l’identité et les métaphysiques de l’urbanisme post-moderne. Il est diplômé de Rhode Island School of Design et de l’Université de Columbia.
Auteur de trois ouvrages : « Jewish Metaphysics as Generative Principle in American Art » (1994) qui traite des rapports entre la culture juive et l’abstraction après-guerre américaine. « The Story of the Phoenix » (1999), qui examine l’identité culturelle américaine dont Hollywood en utilisant les transmutations de sens (signi cation) via son travail de photo-montage numérique et ses sculptures. En 2015, Daniel Rothbart écrit un essai et quatre critiques sur le thème de l’eau, basé sur sa performance artistique, comme l conducteur de PAJ III, publiés par MIT Press. Le dernier, paru en 2018 chez Edgewise Press, « Seeing Naples: Reports from the Shadow of Vesuvius » est un livre de voyage inspiré de ses expériences en tant que chercheur auprès du programme Fulbright, à Naples, au début des années 1990.
Il a été récompensé et a reçu une subvention de la New York Foundation for the Arts. Il a été en résidence d’artistes à La Napoule Art Foundation à Mandelieu-la-Napoule, en 2002. Son travail est le sujet d’une monographie d’Enrico Pedrini publiée en 2010 par Ulisse e Calipso of Naples, Italie.
Les livres de Daniel Rothbart se retrouvent dans des collections privées et publiques dont le musée d’art moderne (Museum of Modern Art) de New York.