Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

Exposition

Gautier FERRERO

Invocations

Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

L’événement en images

1/6
  • Gautier Ferrero, Taureau, 2020, Céramique, Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

    Gautier Ferrero, Taureau, 2020, Céramique, Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

  • T'ong Jen, 2020 Céramique et bois 73 x 68 x 65 cm Courtesy de l’artiste et de la galerie Catherine Issert

    T'ong Jen, 2020 Céramique et bois 73 x 68 x 65 cm Courtesy de l’artiste et de la galerie Catherine Issert

  • Gautier Ferrero, Swara, 2020, Céramique. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

    Gautier Ferrero, Swara, 2020, Céramique. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

  • Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

    Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

  • Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

    Gautier Ferrero, Kodama, 2020, Bronze. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

  • Gautier Ferrero, Mesektet, 2020. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

    Gautier Ferrero, Mesektet, 2020. Courtesy de l'artiste et de la galerie Catherine Issert

L’argile prend corps dans des harmonies de couleurs émaillées, révèle sa riche concrétude par des griffures, signes, traces… Dans ces mouvements expressifs, s’esquissent parfois des silhouettes : apparition d’entités, humaines ou cosmiques, constituant des architectures animées. Les formes qui résultent de cette interaction évoquent un langage primitif, pour s’en libérer dans une émanation spontanée, vulnérable et puissante, constamment fertile.

Par le contact du matériau élémentaire, rencontrer en soi la source sensorielle de création : telle est l’intention particulière de Gautier Ferrero qui émerge de ce travail de la terre. 

La céramique fait écho à l’impulsion des premiers temps, où l’art s’apparente au rituel convoquant les forces vitales, recréant un microcosme habité d’intentions. L’invention formelle débute dans la relation tactile. Un geste s’imprime dans la matière nue, qui répond par des effets vivants de texture, de sorte que s’initie une exploration incarnée.

L’argile prend corps dans des harmonies de couleurs émaillées, révèle sa riche concrétude par des griffures, signes, traces… Dans ces mouvements expressifs, s’esquissent parfois des silhouettes : apparition d’entités, humaines ou cosmiques, constituant des architectures animées. Les formes qui résultent de cette interaction évoquent un langage primitif, pour s’en libérer dans une émanation spontanée, vulnérable et puissante, constamment fertile.

Le même élan nourrit le travail des bas-reliefs, collages, dessins, bronze et peintures : La simplicité austère et délicate du support accueille des harmonies sensibles, un rapport de forces suscitant la tension d’un récit figuratif ou abstrait. La composition s’ouvre à la circulation du souffle, l’effet de vitalité. 

Faire appel au pouvoir de suggestion de la matière brute pour attiser forces et présences, telle est l’ambition de cette première exposition, Invocations.

——————————

Finding the sensory source of creation within oneself through contact with organic materials – such is the specific aim of Gautier Ferrero that emerges from this work with the clay of the earth. 

Ceramics are echoes of impulses felt way back in time, when art was rather like a ritual summoning vital forces, recreating a microcosm inhabited by aspirations. Formal inventiveness begins with a tactile relationship. A gesture is etched out in the raw material, which responds through the lively effects of texture in such a way that ingrained exploration comes into being.

Clay takes shape in the harmonies of enamelled colours, reveals its rich materiality in scratches, signs, traces… In these expressive movements, silhouettes are sometimes sketched out: the appearance of entities, human or cosmic, composing animated architectures. The forms that result from this interaction evoke primitive language, only to be liberated in a constantly fertile emanation, spontaneous, vulnerable and powerful.

The same urge nourishes work on bas-reliefs, collages, drawings, bronze and paintings. The austere and delicate simplicity of the support plays host to tangible harmonies, a balance of strength creating the tension of an abstract or figurative narrative. The composition opens out to give a flow of breath, the result of its vitality. 

Calling on the raw material’s power of suggestion to foment forces and presences, such is the goal of this first exhibition, entitled «Invocations».

Haut de page