Vista della mostra, I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

furiosa

furiosa
1/16
  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © studio furiosa

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © studio furiosa

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Philippe Pallanti

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Quentin Demongeot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • Vista della mostra, I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

    Vista della mostra, I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

furiosa è un progetto indipendente, con sede a Monaco dall’aprile 2018, avviato da Arlène Berceliot Courtin e Thibault Vanco.

La vocazione principale del progetto furiosa è quella di curare mostre, ma anche di contribuire alla produzione di opere, edizioni e pubblicazioni di artisti per sviluppare un approccio analitico e riflessivo ai diversi metodi e contesti di diffusione e promozione dell’arte contemporanea nel Principato e a livello internazionale.

Scorrere verso l'alto