Newsletter
Anne Favret et Patrick Manez 1

Mostre

l’aire de rien

exposition de photographies
Anne Favret & Patrick Manez

en collaboration avec le magazine de l'air

Anne Favret et Patrick Manez 1

Immagini dell'evento

1/6

Depuis une trentaine d’années, Anne Favret et Patrick Manez tissent, d’expositions en éditions, une œuvre photographique commune et poursuivent une réflexion sur le paysage habité, sur le territoire, son histoire et ses usages. En mars 2020, le confinement, le premier d’une longue série qui s’étalera sur plus d’un an et 129 jours, les contraint à […]

Depuis une trentaine d’années, Anne Favret et Patrick Manez tissent, d’expositions en éditions, une œuvre photographique commune et poursuivent une réflexion sur le paysage habité, sur le territoire, son histoire et ses usages.

En mars 2020, le confinement, le premier d’une longue série qui s’étalera sur plus d’un an et 129 jours, les contraint à réinventer leur manière de voir, dans un espace désormais limité à un kilomètre et un temps soumis aux couvre-feux. Délaissant leur chambre grand format pour un petit appareil numérique, le tandem s’attèle à faire des photographies quotidiennement dans leur périmètre autorisé. Cette chronique n’est ni un journal du confinement, ni un reportage, mais une description de la ville dans laquelle ils habitent et enseignent, Nice. Bloqués dans le Nord de la cité, Anne Favret et Patrick Manez ressassent photographiquement leur paysage qui, bien que familier, leur apparaît, dès le premier jour du confinement, transformé, presque méconnaissable.

Cette dérive urbaine, restituée sous forme d’un livre L’aire de rien (2022, éditions de l’air, des livres) se compose de 129 photographies mises en lumière par le philosophe Bruce Bégout ; 129 détails urbains comme autant de pièces d’un puzzle vivant qu’ils ont jour après jour assemblés avec poésie et minutie.

… poursuivant son parcours d’expositions de photographies avec le magazine de l’air, Bel Œil présente une sélection de 20 photographies réalisées par le couple de photographes niçois pendant les confinements du Covid-19.