Exposition

Tout semblait pourtant si calme

L'exposition "Tout semblait pourtant si calme" présente le travail de l'artiste française Jeanne Susplugas sous la forme d'une rétrospective dans les espaces intérieurs et extérieurs de La Citadelle.

L’événement en images

1/1

Pour La Citadelle, Jeanne Susplugas imagine un parcours lié à l’histoire du lieu et à son environnement, dans lequel elle est en résidence pour produire certaines des pièces de l’exposition.

La démarche de Jeanne Susplugas, artiste française, est engagée et engageante. Elle amène le regardeur à s’interroger sur notre rapport au monde, l’artiste n’ayant de cesse d’interroger les relations de l’individu avec lui-même et avec l’autre, face à un monde obsessionnel et dysfonctionnel. Jeanne Susplugas explore différents médiums – dessins, photographies, installations, sculptures, sons, films, réalité virtuelle – autant de moyens d’enrichir une pratique singulière, séduisante en apparence mais rapidement inquiétante et grinçante. Un travail protéiforme, transversal et précis qui met le regardeur face à des sensations contradictoires – troublé et rassuré, inquiet et serein.

 

Haut de page