Projection, Rencontres

« Moi aussi j’aime la politique » de Marie Voignier

Retrouvez ici toutes les dates de projection du film de Marie Voignier !

Vous souhaitez organiser une projection publique du film ? Contactez-nous !

🎞👋 𝙿𝚁𝙾𝙹𝙴𝙲𝚃𝙸𝙾𝙽𝚂 𝙰 𝚅𝙴𝙽𝙸𝚁 𝙸 𝚂𝙲𝚁𝙴𝙴𝙽𝙸𝙽𝙶𝚂 𝚃𝙾 𝙲𝙾𝙼𝙴 👋🎞
🅽🅴🆆
► à partir du samedi 5 novembre
Galerie Marcelle Alix
4 Rue Jouye-Rouve, Paris, France
► le mercredi 9 novembre à 20h00
Cinéma Art & Essai Le Cratère
95 grande rue Saint-Michel, Toulouse, France
à l’invitation de Trois‿a
Séance suivie d’une discussion avec la médiatrice-productrice Claire Migraine
► le mercredi 16 novembre à 18h30
Le Forum des images, Paris, France
Séance suivie d’un débat, en présence de la réalisatrice Marie Voignier.
🅽🅴🆆
► le samedi 8 octobre à 16h30
Cinéma Belmondo (ex Mercury), place Garibaldi à Nice
Suivi d’une discussion avec l’artiste, des commanditaires et la médiatrice-productrice
Festival UFCTC! 2022
► 2 séances les 21 et 26 août 2022
Festival de Cinéma de Douarnenez
Douarnenez, Finistère, France
► le dimanche 17 juillet 2022
Festival des Passeurs d’Humanité
Tende, Alpes-Maritimes, France
► 3 séances entre le 5 et le 11 juillet 2022
Festival du FID. Première mondiale. Sélection en Compétition française
Marseille, Bouches-du-Rhône, France

Une commande Nouveaux commanditaires

Depuis des mois, des habitantes et habitants des vallées de la Roya et de la Bevera assurent l’accueil des exilés qui passent la frontière franco-italienne.
C’est dans ce contexte qu’un groupe de citoyens et citoyennes qui mènent ou soutiennent ces actions, passe commande à l’artiste Marie Voignier.
Engagés dans une action Nouveaux commanditaires, ils et elles invitent l’artiste à penser un projet vidéo qui se saisisse d’une expérience humaine vécue collectivement. L’œuvre évoquera plus généralement, par le prisme de l’Histoire et des histoires singulières, les notions d’accueil, d’hospitalité et de solidarité.
Cette commande artistique circulera afin de constituer un support de transmission, de médiation, de débat.

« C’est bien dans ce sens-là que nous voudrions que tu travailles pour et avec nous, en tenant compte de qui nous sommes et de ce que nous faisons : accueillir ou ne pas accueillir ? Tu comprends certainement, pensons- nous, que cette problématique ne concerne pas uniquement notre groupe. Qu’elle est celle de toute région frontalière, ici, mais aussi bien partout ailleurs dans le monde. Que c’est une nécessité de se la poser collectivement. Qu’elle peut être largement partagée tant elle concerne les habitants de cette planète si découpée, si tronçonnée.
Ton œuvre (…) devra être lisible et compréhensible par tous, quelle que soit la culture ou langue de chacun. Il serait également bon qu’elle puisse atténuer les tensions que tu as dû percevoir dans ce que nous avons écrit plus haut. Voilà un sacré défi, mais nous serons là pour t’aider. »

Extrait de la lettre des Commanditaires à l’artiste, octobre 2018.

Partenariats et soutiens :

Avec le soutien de la Fondation de France, de la Fondation Carasso et du Dispositif Carte Blanche de la Région Sud.

Haut de page