MARIANNE MISPELAËRE, par Camille Paulhan

Publication

MARIANNE MISPELAËRE, par Camille Paulhan

MARIANNE MISPELAËRE, par Camille Paulhan

« Il n’y a pas grand-chose à voir » Publié en Décembre 2019 (Épisode #11 – Feuilleton à suivre sur thankyouforcoming !) Je n’y peux rien, les ateliers m’émeuvent ; je voulais proposer pour thankyouforcoming des portraits d’atelier, des propos d’artistes glanés dans ces lieux, devant leurs œuvres. Il n’y est d’ailleurs pas forcément question de ces […]

« Il n’y a pas grand-chose à voir »

Publié en Décembre 2019

(Épisode #11 – Feuilleton à suivre sur thankyouforcoming !)

Je n’y peux rien, les ateliers m’émeuvent ; je voulais proposer pour thankyouforcoming des portraits d’atelier, des propos d’artistes glanés dans ces lieux, devant leurs œuvres. Il n’y est d’ailleurs pas forcément question de ces dernières, mais plutôt de ce qu’un atelier fait à la production artistique, de comment y travaille-t-on, comment y flâne-t-on.

Lire le portrait d’atelier de Marianne Mispelaëre : http://thankyouforcoming.net/paulhan-mispelaere/

 

Marianne Mispelaëre, Bibliothèque des silences, 2017 – en cours
Dessin mural in situ au fusain, action performative non annoncée
Dimensions variables
Crédit photo : Florencia Hisi

Haut de page