du samedi 2 février 2019 au dimanche 3 février 2019

JUST DANCE ! Autour du Judson Dance Theater


La danse envahit le MAMAC le week-end du 2 & 3 février 2019 autour de l’exposition Inventing Dance: In and Around Judson, New York, 1959-1970.

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE sur présentation du billet d’accès au musée ou du pass Musées de Nice

 

Al Giese, photo de Suite d’Elaine Summers (Rudy Perez, Elaine Summers, and John Worden), 1963. © Estate of Al Giese, VAGA and Artists Rights Society (ARS), New York. Courtesy Mary Hottelet. Judson Memorial Church Archive, Fales Library & Special Collections, New York University Libraries

 

Samedi 2 février 2019 de 11h à 21h30

  • 11h Visite guidée de l’exposition par Olivier Bergesi, commissaire de l’exposition.
  • 14h-16h Projection à l’auditorium du musée du documentaire sur Lucinda Childs, réalisé en 2006 par Patrick Bensard. Sur une proposition d’Eric Oberdorff, chorégraphe de la Compagnie Humaine. La projection sera suivie d’une rencontre avec Cécile Robin Prévallée, danseuse.
  • 14h30-16h, Atelier artistique pour enfants* (8-12 ans / 15 personnes maximum) avec Barbara Boiocchi, étudiante en Master Danse à l’Université de Nice, au cœur de l’exposition. L’atelier sera basé sur les techniques d’improvisation développées par Yvonne Rainer.
  • 16h-17h, Conférence à deux voix de Pauline Chevalier historienne de l’art et Lou Forster commissaire d’expositions, ils aborderont le contexte artistique et politique New Yorkais, mais aussi l’usage des médias au sein du Judson.
  • 17h-18h, Conférence Atelier Danser les gestes fondateurs par Romain Bigé au cœur de l’exposition. Diplômé de l’École Normale supérieure, agrégé et docteur en philosophie, il nous invite à réfléchir sur les gestes du quotidien comme gestes de danse en alternant moments théoriques et expérimentations pratiques.
  • 18h30-19h30, Performance participative par la Compagnie Antipodes dirigée par la chorégraphe Lisie Philip. Ici il s’agira de se saisir des grilles d’improvisation du Judson Dance Theater pour se les approprier et les revisiter en écho avec notre époque contemporaine.
  • 20h-21h, Performance interprétée par Ruth Childs, au 1er étage du musée (salle 1). Danseuse performeuse, elle recréera trois solos de la chorégragphe Lucinda Childs, Pastime (1963), Carnation (1964) et Museum Piece (1965).

11h-21h : Profitez d’une pause gourmande dans le jardin Sosno grâce à notre partenaire épicerie/restaurant Bioman

 

Dimanche 3 février 2019 de 11h à 18h00

  • 11h-12h30, Atelier artistique pour enfants* (8-12 ans / 15 personnes maximum) avec Barbara Boiocchi, étudiante en Master Danse à l’Université de Nice, au cœur de l’exposition. L’atelier sera basé sur les techniques d’improvisation développées par la danseuse chorégraphe Yvonne Rainer.
  • 14h à 18h, Projection de la vidéo Goldberg Variations du danseur et chorégraphe Jurij Konyar à l’auditorium du musée. Cette performance de 52 minutes s’inspire des improvisations du chorégraphe Steve Paxton sur les Goldberg Variations de Jean-Sébastien Bach.
  • 14 h30-15h30, Conférence avec Patricia Brignone au cœur de l’exposition. Historienne et critique d’art, elle évoquera le courant de la Judson Dance et son retentissement, de l’avènement de la post-modern dance jusqu’aux recherches les plus radicales tournées vers une redéfinition du médium danse.
  • 15h30-17h, Atelier Art’so* au cœur de l’exposition (à partir de 14 ans/ 15 personnes maximum) par la Compagnie 7pépinière, une proposition de Pierre Vion, sophrologue et Emmanuelle Pépin, performeuse et chorégraphe à la Cie 7Pépinière.
  • 17h-18h, Conférence d’Anaïs Loyer, chercheuse en danse à l’université Nice Côte d’Azur, au cœur de l’exposition. Elle présentera les outils notationnels en danse et ses recherches sur les notations de Simone Forti.

11h-18h : Profitez d’une pause gourmande dans le jardin Sosno grâce au à notre partenaire épicerie/restaurant Bioman

 

Informations et réservations* : mediationmamac@ville-nice.fr

*La réservation est obligatoire pour l’atelier enfants du samedi et dimanche et l’atelier art’so en famille du dimanche.

Pour l’atelier artistique, les participants sont invités à se munir de chaussures confortables. Et d’apporter un objet, ou un vêtement qui permet la transformation de soi.