Exposition

Irene Kopelman

Modèles marins. Dessiner la régénération.

À la croisée des Arts et des Sciences, l’exposition est le fruit du travail inédit d’Irene Kopelman avec deux laboratoires de recherche.

Après une première collaboration en 2018, le MAMAC et l’artiste argentine Irene Kopelman ont initié une recherche au long cours centrée sur l’écosystème marin de Nice et de ses environs. Avec le soutien de deux laboratoires scientifiques, elle a observé de minuscules créatures marines à l’exceptionnelle capacité de régénération. Le MAMAC dévoile à présent les dessins, peintures, œuvres en verre ou céramiques produites par l’artiste à l’issue de ce projet.

Partenaires : le Laboratoire de Biologie et du Développement de Villefranche-sur-Mer (LBDV) de l’Institut de la Mer de Villefranche (IMEV – SU, CNRS), l’Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement de Nice (IRCAN – UCA, CNRS, INSERM). Irene Kopelman a été Lauréate du programme d’Université Côté d’Azur pour la recherche avancée et sa résidence a été soutenue par l’IDEX UCAjedi.
Le projet a reçu le soutien de la Fondation des Artistes et du Mondriaan Fonds.

Légende :
Botryllus Paintings – Monochrome (détail), 2021. Acrylique sur toile, 100 x 154 cm
© Courtesy de l’artiste et Jocelyn Wolff Gallery, Paris.

Haut de page