Exposition

In the City By Night – Philong SOVAN

Exposition de photographies - commissariat par Christian CAUJOLLE en partenariat avec la Galerie Lee (Paris)

Cette exposition intègre le parcours d’exposition « Des retours d’odyssées » du Musée muséum départemental des Hautes-Alpes.

L’événement en images

1/1

Né en 1986 dans un village à une quarantaine de kilomètres de Phnom Penh où il vit et travaille aujourd’hui, cet animateur de la scène photographique locale, en organisant entre autres le Festival Photo Phnom Penh et en enseignant développe une œuvre singulière. Après voir travaillé durant quatre ans pour le quotidien The Phnom Penh […]

Né en 1986 dans un village à une quarantaine de kilomètres de Phnom Penh où il vit et travaille aujourd’hui, cet animateur de la scène photographique locale, en organisant entre autres le Festival Photo Phnom Penh et en enseignant développe une œuvre singulière. Après voir travaillé durant quatre ans pour le quotidien The Phnom Penh Post, il vient grâce à une bourse du gouvernement français suivre durant un an les enseignements de l’École Nationale de la Photographie Louis Lumière à Paris. Il décide alors, tout en enseignant, de se consacrer à son œuvre personnelle et s’éloigne du photojournalisme. Toutes ses séries, entre autres celle pour laquelle il éclaire les visages avec l’écran vide son ordinateur portable sont marquées par une fascination pour la lumière, ses effets, sa transformation du monde.

En 2010, lors d’un stage avec Antoine d’Agata à Siem Reap, près des temples d’Angkor, durant le Angkor Photo Festival il commence une série pour laquelle il rééclaire avec le phare de sa petite moto des scènes qu’il découvre au hasard de ses virées nocturnes dans la ville plongée dans l’obscurité. Il produit ainsi d’étranges images, à la fois documentaires et fictionnelles, évoquant par certains aspects une référence cinématographique. Plutôt que de documenter les mutations spectaculaires des villes, jadis horizontales et aujourd’hui percées d’immeubles verticaux, il s’intéresse aux petites gens, à ceux que l’on ne voit pas et que la lumière et la photographie révèlent dans la nuit des cités.

Au bout de dix ans de prises de vue dans différentes villes, y compris la capitale, il clôt cette série qui donne lieu à la publication de son premier livre, Nigh Light City aux éditions Le Bec en l’air.

Haut de page