Exposition

« Caprices caustiques »

Une exposition de Martina Kramer, en présence de l'œuvre de Lars Fredrikson

« Chacune de ses œuvres est le résultat d’une expérience physique sur la réalité, d’un premier regard, d’un premier geste révélateur du jeu de la lumière, de son influence sur l’objet et de la modification de la lumière sur la perception et l’espace. »

« Caprices caustiques »

Une exposition de Martina Kramer, en présence de l’œuvre de Lars Fredrikson

Du 4 décembre 2021 au 8 janvier 2022

Martina Kramer, Tissu troué, 2018-19.

Martina Kramer est née à Zagreb, HR, en 1965, elle vit en France depuis 1989. Martina Kramer est plasticienne, autrice, traductrice et commissaire d’exposition.

« Le travail de Martina Kramer prend de nombreuses formes, c’est un travail sur la lumière, une « lumière, révélatrice de la matière ». Chacune de ses œuvres est le résultat d’une expérience physique sur la réalité, d’un premier regard, d’un premier geste révélateur du jeu de la lumière, de son influence sur l’objet et de la modification de la lumière sur la perception et l’espace. Au-delà de cette première expérience, et pour approfondir les phénomènes naturels, Martina Kramer dessine de manière scientifique une représentation abstraite de ces phénomènes, une conception mentale à partir de laquelle l’œuvre d’art va émerger. » (Site de la galerie Denise René)

Martina Kramer a connu Lars Fredrikson par l’intermédiaire de Jean de Breyne et de la Galerie l’Ollave, au début des années 1990. Reconnaissant dans sa démarche artistique une prédilection pour les limites du perceptible, elle est devenue l’admiratrice de son œuvre. Réciproquement, Fredrikson avait soutenu et encouragé sa recherche sur la perception de la matière-lumière, qui venait s’inscrire dans le sillage de ses propres inox gravés des années 1970. Le matériau métallique, la réflexion lumineuse, la courbure, l’effet caustique, seront autant de points communs avec les œuvres exposées d’une toute autre texture, qui seront installées dans l’Espace Rossetti. Dialogue complice en écho à une amitié artistique.

martinakramer.net

Haut de page