Instants impromptus

Visite

Instants impromptus

Vous avez des questions, vous souhaitez avoir des précisions, un échange sur une exposition….Un médiateur culturel vous accompagne dans les espaces d'exposition du Musée muséum départemental.

Instants impromptus
1/9

Bienvenue au Musée muséum départemental !

Avoir le Musée muséum départemental pour vous (presque) tout seul. Découvrir à votre rythme les expositions permanentes et temporaires avec un accueil d’équipe et de médiateurs pour répondre à vos questions et discuter sur les oeuvres.
Déambuler à votre guise pour (re)découvrir les coffres du Queyras, les collections d’archéologie alpine, la salle Lesdiguières ou encore le parcours 110 ans, Imminentes Evasions… Après plusieurs mois de confinement, vous êtes les bienvenus !

En entrée libre pour tous avec le port du masque obligatoire pour les visiteurs de + de 11 ans.
Limité à 10 personnes par salle

Jeudi 2 juillet de 10h à 11h45
« Du Scorpion à Futuropolis, une esthétique du bizarre »
Cette exposition se présente tel un voyage dans le temps ( de 1947 à 1981) à travers les papiers et les livres anciens. C’est une exploration onirique, historique et subjective, un affichage de la presse périodique et des ouvrages oubliés, indexés parfois dans « l’Enfer » de la BNF, indexés parfois au Cabinet des Estampes.
Avec Laetitia Rambinintsoa, artiste du livre

Mardi 7 juillet de 10h à 11h45
« Les Hautes-Alpes avec les collections ethnographiques du Queyras »
Découvrir les patrimoines de cette collection par le prisme de l’ébénisterie en comprenant les étapes de la confection des objets tels que les traditionnels coffres du Queyras.
Avec Valérie Verger, maître ébéniste d’art

Jeudi 9 juillet de 10h à 11h45
Le parcours d’exposition questionne avec les collections d’art contemporain exposées et les œuvres d’artistes d’Aujourd’hui, de manière multiple, le vivant, l’être humain, le paysage, les voyages, l’acte de création, la philosophie, la durabilité….
Cet instant impromptu est l’occasion d’échanger sur les œuvres actuelles que vous découvrirez dans le parcours Imminentes Évasions.
Avec Catherine Blanc, plasticienne

Jeudi 16 juillet de 10h à 11h45
Dans le parcours Imminentes Evasions, des installations contemplent la poésie et la réalité du paysage pour le réinventer avec la peinture, la lumière, le dessin, la photographie : Durance et Bitume, Caroline Tapernoux, Walk in progress, Eric Bourret, Les Protériens, Véronique Duplan
Trois expositions, Trois regards, trois formes d’expression qui suscitent de l’émotion et des interrogations.
Avec Laetitia Rambinintsoa, artiste du livre

Samedi 18 juillet de 16h à 17h45
« Les Hautes-Alpes avec les collections ethnographiques du Queyras : Histoire et société »
Les patrimoines de cette exceptionnelle collection racontent l’histoire humaine et culturelle du Queyras tout en dressant un portrait remarquable de cette région des Hautes-Alpes. Chaque objet fait écho à un mode de vie collectif, à la créativité de chacun et à la capacité d’une société à s’adapter à son environnement.
Avec Elsa Giraud, guide-conférencière, l’Atelier d’Histoire

Samedi 18 juillet de 15h à 17h
« Du Scorpion à Futuropolis, une esthétique du bizarre » – Visite et signature du catalogue
Cette exposition se présente tel un voyage dans le temps ( de 1947 à 1981) à travers les papiers et les livres anciens. C’est une exploration onirique, historique et subjective, un affichage de la presse périodique et des ouvrages oubliés, indexés parfois dans « l’Enfer » de la BNF, indexés parfois au Cabinet des Estampes.
Musée muséum départemental
Denis Chollet, écrivain et commissaire de l’exposition

Samedi 25 juillet & dimanche 26 juillet 14h30 à 17h
Des médiations ludiques pour tous, sur les collections d’archéologie alpine et sur la pratique professionnelle actuelle des archéologues.
Avec Roger Boiron, INRAP

Samedi 25 juillet de 15h à 16h30
L’exposition Ubu… des bulles conçue par l’écrivain et plasticien, André Stas, du Collège de Pataphysique est une des belles curiosités à découvrir cet été au Musée muséum. La célèbre pièce UBU Roi d’Alfred Jarry a suscité de nombreux discours et créations tant ses messages sont riches. Un instant impromptu pour écouter des textes de Tristan Tzara et pour échanger sur les thématiques de l’exposition
Produit par l’Archéoforum de Liège / Avec l’association Au coin de la Rue de l’Enfer
Yves Bical, écrivain

Jeudi 30 juillet de 10h à 11h45
Collections permanentes et expositions temporaires mettent en perspective le rapport de l’homme à la nature et la perception du vivant. De quelle manière la collection d’histoire naturelle du donateur scientifique Léon Olphe-Gaillard résonne-t-elle avec les installations de l’artiste Granjabiel ?
Avec Laetitia Rambinintsoa, artiste du livre

Scorrere verso l'alto