Exposition, Résidence

Galatée, Exposition de Vincent Chenut

Dans le cadre de sa résidence à Terrail, Vincent Chenut s’intéresse particulièrement à l’héritage du célèbre potier de Vallauris Robert Picault pour son travail de motifs et sa simplicité de moyens.

L’événement en images

1/4
  • TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

    TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

  • TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

    TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

  • TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

    TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

  • TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

    TERRAIL - "Galatée" Vincent Chenut - 2021 © Olivia Barisano

Travail réalisé en résidence à Terrail durant le mois de septembre

Dans sa pratique de peintre Vincent Chenut récupère des matériaux en fonction de ses déplacements, activités et errances, donnant une importance au fait que les matériaux récupérés ont une histoire, des traces graphiques, des formes, témoins de leur vie passée. Ce geste de récupération s’inscrit dans la lignée de l’École support-surface dont il se réclame partageant la conviction que la peinture ne renvoie qu’à elle- même et remettant en question le matériau utilisé/ emprunté.
Pour sa résidence à Terrail, Vincent Chenut s’exerce au même procédé de récupération mais cette fois son attention se porte spécifiquement sur des objets, débris de céramique qu’il peut glaner çà et là dans Vallauris et les environs. Il s’intéresse particulièrement à l’héritage du célèbre potier de Vallauris Robert Picault pour son travail de motifs et sa simplicité de moyens.
Haut de page