© Li Lang, A Long Day of A Certain Year, B0116, 2018

Conférence, Exposition

Comme par hasard…

Conférence sur le hasard en Extrême-Orient

© Li Lang, A Long Day of A Certain Year, B0116, 2018

Mercredi 06.04.22 à 18h30 à Mougins. Entrée libre.

L’événement en images

1/4
  • © Li Lang, A Long Day of A Certain Year, B0116, 2018

    © Li Lang, A Long Day of A Certain Year, B0116, 2018

  • © Communication Ville de Mougins, 2022. Vue de l'exposition « La clairvoyance du hasard » : Li Lang + Yuki Onodera

    © Communication Ville de Mougins, 2022. Vue de l'exposition « La clairvoyance du hasard » : Li Lang + Yuki Onodera

  • © Communication Ville de Mougins, 2022. Vue de l'exposition « La clairvoyance du hasard » : Li Lang + Yuki Onodera

    © Communication Ville de Mougins, 2022. Vue de l'exposition « La clairvoyance du hasard » : Li Lang + Yuki Onodera

  • © Tous droits réservés. Portrait d'Adrien Bossard, intervenant conférencier.

    © Tous droits réservés. Portrait d'Adrien Bossard, intervenant conférencier.

De la dynastie des Shang (1600 – 1100 av. J.-C.) à l’art contemporain, cette conférence traverse le temps et l’espace pour montrer qu’il n’y a rien de plus naturel que le hasard en Asie Orientale.

 « Comme par hasard… » : une conférence sur le hasard en Extrême-Orient par Adrien Bossard

Mercredi 06.04.22 à 18h30 à Mougins. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Le hasard tient une place importante dans les cultures d’Extrême-Orient depuis l’Antiquité, durant laquelle on déchiffre des oracles dans des craquelures et interprète des tirages divinatoires. Les mutations de l’univers sont perçues par l’homme et prennent formes dans certaines productions artistiques de cette partie du monde : des trigrammes apparaissent sur des objets, des pierres sont sculptées par la nature, des craquelures sur les céramiques sont réalisées par accident, etc. De la dynastie des Shang (1600 – 1100 av. J.-C.) à l’art contemporain, cette conférence traverse le temps et l’espace pour montrer qu’il n’y a rien de plus naturel que le hasard en Asie Orientale.

 

L’invité : Adrien Bossard, directeur du Musée des Arts asiatiques de Nice

Né en 1985, Adrien Bossard est conservateur du patrimoine depuis 2013. Franco-singapourien, il a grandi en France et en Nouvelle-Calédonie.

Diplômé de l’université Paris-Sorbonne, de l’Inalco, de l’EHESS et de l’Institut national du patrimoine (Paris), son parcours l’a amené à développer des compétences avancées en archéologie française, sur le monde chinois et en gestion d’établissement culturel.

Il a dirigé le musée archéologique de l’Oise et a été chargé des collections archéologiques chinoises au Musée national des arts asiatiques – Guimet. Il est aujourd’hui à la tête du musée départemental des arts asiatiques et de l’espace culturel Lympia à Nice.

 

L’exposition « La clairvoyance du hasard »

Après avoir présenté le butô et le shibari photographiés par Isabel Muñoz, le Centre de la photographie de Mougins affirme un intérêt certain pour l’Asie à travers sa programmation. L’accès à la conférence « Comme par hasard… » vous donne également l’opportunité de voir l’exposition temporaire « La clairvoyance du hasard ». C’est l’occasion de découvrir l’installation immersive de l’artiste chinois Li Lang ainsi que les travaux les plus récents de la photographe japonaise Yuki Onodera.

 

Plus d’infos : +33 (0)4 22 21 52 12
www.centrephotographiemougins.com

Haut de page