Exhibition

Les langues comme objets migrateurs

Exposition du projet Nouveaux commanditaires mené à Marseille de 2020 à 2022 par l'artiste Marianne Mispelaëre, avec la médiation-production de thankyouforcoming.
Dans le cadre de l'exposition "Objets migrateurs" au Centre de la Vieille Charité à Marseille.

L’accès la salle Roquepertuse (Centre de la Vieille Charité – Marseille), où est exposé le travail de Marianne Mispelaëre, est accessible gratuitement aux horaires habituels d’ouverture de la Vieille Charité.
Rendez-vous au premier étage !

Exposition “Objets migrateurs – Trésors sous influences”
Commissariat général de Barbara Cassin

SALLE ROQUEPERTUSE – CENTRE DE LA VIEILLE CHARITE

De 2020 à 2022, l’artiste Marianne Mispelaëre a mené à Marseille un projet « Nouveaux commanditaires » (médiation-production : thankyouforcoming), porté par des enseignantes en lettres et langues, des élèves et une didacticienne des langues, en étroite collaboration avec quatorze classes du collège Vieux Port, du lycée René Caillié et du lycée Victor Hugo.

La commande « Les langues comme objets migrateurs » a permis d’interroger ensemble l’exil, la transmission, la créolisation, le concept d’identité, à travers le prisme des pratiques langagières des enfants : si beaucoup sont nés en France, ils et elles sont pour la plupart polyglottes ; d’autres, allophones, s’approprient la langue française. De nombreux temps d’échanges et de conversations entre l’artiste et les élèves ont contribué à la création des œuvres.
Qu’est-ce que cela veut dire, parler plusieurs langues ? Qui sommes-nous, nous qui ne pouvons nous passer du langage ? Comment notre (nos) langue(s) nous construit(-sent)-elle(s) ? Et inversement, comment, en la/les performant, la/les modelons-nous à notre tour ? Comment le langage conjugue-t-il l’intime et le collectif, nous fait-il vivre ensemble tout en développant chez chacun et chacune des façons singulières de voir et de comprendre le monde ? Qu’est-ce que les langues disent de nous que nous ne disons pas ?

Les notions de fluidité, de métaphore et de métamorphose ont alimenté cette démarche collective qui a permis l’émergence de l’œuvre protocolaire « Écrire dedans sa langue » à activer en classe, et d’une série d’œuvres – typographie, multiples de T-shirts, dessins, film, présentées dans cette salle.

 

Commanditaires : enseignantes en lettres et langues, élèves, didacticienne des langues.
Médiation – production : thankyouforcoming, membre de la Société Nouveaux commanditaires Arts & Sciences.
Soutiens : Fondation de France, la Fondation Carasso, la Fondation des Artistes, le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, en partenariat avec l’Académie d’Aix-Marseille, dans le cadre du grand réseau académique Marseille Vieux Port et de la politique académique de l’Éducation Prioritaire.

Scroll up