Newsletter

Mostre

Exposition Apophénie au Frac Sud Marseille

Exposition Apophénie [apprendre à observer l’impermanence : relecture des collections du Frac Sud]
Exposition : Du 3 février au 24 mars 2024
Lieu: Frac Sud, 20 Bd de Dunkerque, 13002 Marseille
Entrée libre

Vernissage : Vendredi 2 février 2024 de 18h30 à 20h30
Exposition : Du 3 février au 24 mars 2024
Entrée libre

APOPHÉNIE – FRAC SUD MARSEILLE — 2 FÉVR. > 24 MARS 2024

Exposition Apophénie [apprendre à observer l’impermanence : relecture des collections du Frac Sud]
Vernissage : Vendredi 2 février 2024 de 18h30 à 20h30
Exposition : Du 3 février au 24 mars 2024
Entrée libre

L’exposition Apophénie est issue du partenariat entre le Pavillon Bosio et le Master Sciences et Techniques de l’Exposition de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sur invitation du Frac Sud à Marseille. Basé sur la complémentarité de leurs formations et de leurs recherches, cette collaboration réunit les figures de commissaire, du scénographe et de l’artiste dans une expérience commune d’un lieu, d’un contexte et d’un corpus d’œuvres. En croisant une recherche pratique et théorique, l’objectif est d’inventer et d’expérimenter des expositions sur des formats ouverts et dans la proximité de l’évolution des œuvres et des publics.

A partir d’un choix d’oeuvres de la collection du Frac Sud, les étudiant.e.s ont imaginé un dispositif d’exposition pour son plateau expérimentations.

Cette exposition invite à un décentrage du regard afin de considérer pleinement les merveilles données à voir par l’impermanence. En psychiatrie, une apophénie est une altération de la perception qui conduit un individu à attribuer un sens particulier à des événements banals en établissant des rapports non motivés entre les choses.

Avec les étudiant.e.s : Johanna Bourgin, Louise Chatelain, Maeva Pillon, Théophile Sargenti, Léo Zaragoza, Illona Rougemond-Mosconi

Accompagné·e·s des enseignant.e.s du Pavillon Bosio : Laurent P. Berger, Renaud Layrac, Mathilde Roman et de Christophe Viart, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Visuel : Bianca Bondi, Bloom (Age of Uncertainty), 2022. © Adagp, Paris.
Crédit photographique : Cyril Boixel