Mostre, Résidence

We Feel Better In The Corner

Bettina Blanc-Penther
&
Diane Blondeau, Cécile Bouffard, Marcela Santander Corvalán, Gérald Kurdian, Ji-Min Park, Alisson Schmitt

Immagini dell'evento

1/1

vernissage le vendredi 4 mars à partir de 18h
avec une lecture d’Estelle Bénazet
et un set de Gérald Kurdian
+
disponible à la vente :
dernière édition du fanzine Soumsoum

Pour cette exposition de sortie de résidence, Bettina Blanc-Penther choisit d’inviter des artistes à travailler autour d’une nouvelle qu’elle a écrite. Protocole récurrent dans sa pratique, Bettina écrit puis efface : « À l’origine de mes travaux, sont des nouvelles que j’écris comme support partitionnelle, les mots seront ensuite effacés pour que le son puisse se charger du sens. »
Secretly Troubled, projet sur lequel Bettina Blanc-Penther a travaillé durant sa résidence à Nice, est une performance dansée, autour de la figure d’un corps morcelé, sorte de Frankenstein a-genré.
L’exposition We Feel Better In The Corner est à la fois complémentaire de Secretly Troubled et autonome : se composant d’un ensemble de dessins, vidéos, peintures et installations, elle propose des réponses troubles, voire troublées, à cette question de la métamorphose.

Secretly Troubled, extrait :

SECRETLY_TROUBLED_Transformation

« There is a worm playing with the shadow of a tree
Two good friends_who’s gonna move first ?
The sun ends up the game, going out
The worm is now on his own, still not moving
I think he was dead long before the game even started. »

« Un ver joue avec l’ombre d’un arbre
Ce sont deux bons amis_ qui bougera le premier ?
Le soleil met fin au jeu en s’en allant.
Le ver est maintenant seul mais ne bouge toujours pas.
Je pense qu’il était mort bien avant que le jeu ne commence. »

Cette exposition est réalisée avec le soutien de la DRAC PACA dans le cadre des résidences temporaires de La Station.

Scorrere verso l'alto