SAGA, Rafalea Lopez, Baptiste Masson, David Perreard

Exposition

SAGA

Un projet vidéo-sculptural de Rafaela Lopez, Baptiste Masson et David Perreard

SAGA, Rafalea Lopez, Baptiste Masson, David Perreard

L’événement en images

1/8
  • SAGA, Rafalea Lopez, Baptiste Masson, David Perreard

    SAGA, Rafalea Lopez, Baptiste Masson, David Perreard

  • S01E01, réalisé par Rafaela Lopez, Baptiste Masson et David Perreard

    S01E01, réalisé par Rafaela Lopez, Baptiste Masson et David Perreard

  • S01E02, réalisé par Arnaud Maguet

    S01E02, réalisé par Arnaud Maguet

  • S01E03, réalisé par Benjamin Blaquart

    S01E03, réalisé par Benjamin Blaquart

  • S01E04, réalisé par Laurie Charles

    S01E04, réalisé par Laurie Charles

  • S01E05, réalisé par Benjamin Magot

    S01E05, réalisé par Benjamin Magot

  • S01E06, réalisé par Monster Chetwynd

    S01E06, réalisé par Monster Chetwynd

  • S01E07, réalisé par Louise Hervé et Clovis Maillet

    S01E07, réalisé par Louise Hervé et Clovis Maillet

Vidéos :
Benjamin Blaquart, Laurie Charles, Monster Chetwynd, Louise Hervé & Clovis Maillet, Rafaela Lopez / Baptiste Masson / David Perreard, Benjamin Magot, Arnaud Maguet.

Sculptures :
Salvatore Arancio, Marielle Chabal, Emile Degorce-Dumas, Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Raphael Émine, Daiga Grantina, Amandine Guruceaga, Jessica Lajard, Laurent Ledeunff, Rafaela Lopez, Baptiste Masson & David Perreard, Anita Molinero, Bruno Peinado, Réjean Peytavin, Pascal Pinaud, Shanta Rao, Omar Rodriguez Sanmartin et Lionel Scoccimaro.

Le vernissage de « SAGA », vendredi 19 novembre à 18h, a lieu dans le cadre de l’ouverture du Festival d’art vidéo OVNI : https://www.ovni-festival.fr/

SAGA est un « grand projet vidéo-sculptural mené de main de maître par Rafaela Lopez, David Perreard et Baptiste Masson » (Patrice Blouin dans Saga ou le bégaiement du sériel).

Initiée en 2016, cette série de type télévisuel est constituée de 7 épisodes : s’inspirant du jeu du cadavre exquis, chaque vidéo est réalisée par un.e artiste invité.e différent.e qui peut lire les scénarios des épisodes précédents mais ne peut pas en visualiser les images. Les moyens de production et lieux de tournage changent à chaque épisode, seul.e.s les acteur.rice.s restent les mêmes.

Dans chaque épisode apparaissent des sculptures, réalisées par une vingtaine d’artistes plasticien.ne.s, camouflant des « filtreurs d’ondes » offerts par un groupe de VRP aux ordres d’une mystérieuse voix téléphonique.

La Station présente SAGA sous la forme d’une installation immersive, réunissant les sept vidéos et la totalité des sculptures liées au projet. Scénographiée spécifiquement pour La Station, l’ installation prolonge l’atmosphère de la série : entouré par les sculptures, le public, assis sur une structure octogonale et lumineuse, peut visionner l’ensemble des œuvres vidéos.

Cette exposition a reçu le soutien de la Région Sud P.A.C.A.

Haut de page