© Tom Wood, Collage, Série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

Exposition

Nocturnes musicales

Visite autonome sur une playlist garage rock des années 60

© Tom Wood, Collage, Série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

Tous les jeudis de juillet à septembre de 18h à 22h

Sans supplément sur le billet d’entrée

L’événement en images

1/4
  • © Tom Wood, Collage, Série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

    © Tom Wood, Collage, Série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

  • © Tom Wood, « Rachel, 17 ans », série « Mothers, Daughters, Sisters » (1986)

    © Tom Wood, « Rachel, 17 ans », série « Mothers, Daughters, Sisters » (1986)

  • © Tom Wood, Jackie and Chinie, série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

    © Tom Wood, Jackie and Chinie, série : Chelsea Reach – Looking for Love, (1982-86)

  • © Communication Ville de Mougins

    © Communication Ville de Mougins

« Life goes on day after day / Hearts torn in every way / So ferry, cross the Mersey / ‘Cause this land’s the place I love / And here I’ll stay / People they rush everywhere / Each with their own secret care / So ferry, cross the Mersey / And always take me there / The place I love »
Extrait de la chanson Ferry Cross the Mersey, Gerry and The Pacemakers, 1965.

Nocturnes musicales

Liverpool dans les années soixante, c’est l’apogée du Merseybeat ! Pour rendre hommage à la ville qui a vu naître les Beatles, venez visiter l’exposition en musique tous les jeudis soir jusqu’à 22h : The Dakotas, Cilla Black et d’autres artistes emblématiques de Liverpool accompagneront votre découverte des photographies de Tom Wood.

Tous les jeudis de juillet à septembre de 18h à 22h

Visite autonome de l’exposition sur une playlist garage rock des années 60
Sans supplément sur le billet d’entrée

 

Every day is Saturday : Tom Wood

Jusqu’au 16.10.2022

Commissariat de l’exposition : Jérôme Sother, François Cheval et Yasmine Chemali

Exposition coproduite avec Le Centre d’Art GwinZegal, Guingamp

Cette exposition fait partie de la programmation des Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

Véritable portrait de Liverpool et de ses habitants, l’exposition présente différentes séries du photographe irlandais Tom Wood. Entre 1978 et 2001, il arpente la ville muni d’un Leica 35 et dresse un tableau sans prétention d’une Angleterre en pleine désindustrialisation. Au côté des ouvriers d’un chantier naval ou en parcourant les rues, les clubs, les marchés aux puces et les alentours des stades de foot, l’artiste a constitué une œuvre sans égal dans la photographie contemporaine.

 

Plus d’infos :

info@cpmougins.com
+33 (0)4 22 21 52 12

www.centrephotographiemougins.com

Facebook / Instagram

 

Haut de page