L’Effet Domino

Exposition

L’Effet Domino

Manifesta 13 - Les Parallèles du Sud

L’Effet Domino

L’événement en images

1/13
  • • Pauline BRUN GNA GNA GNA (Live) 2018, performance, 15 min Conception et performance Pauline Brun, Création sonore Diane Blondeau, Dramaturgie Valerie Castan © Yann Cousy-Morchio

    • Pauline BRUN GNA GNA GNA (Live) 2018, performance, 15 min Conception et performance Pauline Brun, Création sonore Diane Blondeau, Dramaturgie Valerie Castan © Yann Cousy-Morchio

  • •• Paul HARRISON & John WOOD A film about a city (détail) 2015, Contreplaqué et techniques mixtes, 10 × (100 × 200 cm) © Bruno Lopes, Courtesy of John Wood and Paul Harrison / Galeria Vera Cortês

    •• Paul HARRISON & John WOOD A film about a city (détail) 2015, Contreplaqué et techniques mixtes, 10 × (100 × 200 cm) © Bruno Lopes, Courtesy of John Wood and Paul Harrison / Galeria Vera Cortês

  • ••• DES HUGHES, Rust never sleeps 2013, Vue de l’installation Buchmann Box

    ••• DES HUGHES, Rust never sleeps 2013, Vue de l’installation Buchmann Box

  • • Karim GHELLOUSSI, Sans titre (la chasse aux lézards) 3 180 x 44 x 53 cm, technique mixte, 2020

    • Karim GHELLOUSSI, Sans titre (la chasse aux lézards) 3 180 x 44 x 53 cm, technique mixte, 2020

  • •• Mounir GOURI, Ahlem (rêve) Photographie tirée d’une performance, 2019 © Mounir Gouri

    •• Mounir GOURI, Ahlem (rêve) Photographie tirée d’une performance, 2019 © Mounir Gouri

  • ••• Anna LÓPEZ LUNA, Bug System Série de quatre vidéos de 3 min 10 sec chacune, 2020 © Anna López Luna

    ••• Anna LÓPEZ LUNA, Bug System Série de quatre vidéos de 3 min 10 sec chacune, 2020 © Anna López Luna

  • • Thierre LAGALLA, HI-HAN ! (la fontaine) Main en résine polyuréthane peinte, fontaine, dimensions variables, 2016

    • Thierre LAGALLA, HI-HAN ! (la fontaine) Main en résine polyuréthane peinte, fontaine, dimensions variables, 2016

  • •• Werner REITERER The Rich and the Poor 2019, bois, 192,5 x 124 x 54 cm

    •• Werner REITERER The Rich and the Poor 2019, bois, 192,5 x 124 x 54 cm

  • ••• Claudia LARCHER Mies 2017, Rideaux imprimés Installation Art Rotterdam

    ••• Claudia LARCHER Mies 2017, Rideaux imprimés Installation Art Rotterdam

  • • Claire DANTZER Tentative d’analyse de la lumière 2015, Miroirs, barres de polycarbonate, acier, tubes fluorescents, 100 x 100 x 100 cm Vue de l’exposition Ne le dis à personne, Espace Vallès, Saint Martin d’Hères © Jean-Christophe Lett

    • Claire DANTZER Tentative d’analyse de la lumière 2015, Miroirs, barres de polycarbonate, acier, tubes fluorescents, 100 x 100 x 100 cm Vue de l’exposition Ne le dis à personne, Espace Vallès, Saint Martin d’Hères © Jean-Christophe Lett

  • •• JAŠA This is not the season to stay silent 2015, Flow Festival, Ljubljana

    •• JAŠA This is not the season to stay silent 2015, Flow Festival, Ljubljana

  • ••• Mark POZ̆LEP Stranger than paradise 2016, Lecture performance, 60 min Production Glej Theatre

    ••• Mark POZ̆LEP Stranger than paradise 2016, Lecture performance, 60 min Production Glej Theatre

La Station conçoit une exposition liée à la jeune création européenne. Quatre artistes invités ont choisi quatre artistes qui, à leur tour, en ont invité quatre autres, réunissant ainsi douze artistes : Pauline BRUN, Claire DANTZER, Karim GHELLOUSSI, Mounir GOURI, Paul HARRISON & John WOOD, Des HUGHES, JASA, Thierry LAGALLA, Claudia LARCHER, Anna LOPEZ LUNA, Mark POZLEP, Werner REITERER.

Dans le cadre de Manifesta 13 – Les Parallèles du Sud, et fidèle à son esprit depuis plus de 20 ans, l’artist-run space La Station conçoit une exposition liée à la jeune création qui se déploiera dans la grande halle du 109, pôle des cultures contemporaines de la Ville de Nice, qui coproduit l’événement.

Quatre artistes, au départ choisi.e.s par une équipe pilote composée de Bertrand Baraudou (fondateur de la galerie Espace A Vendre), Eric Mangion (directeur du Centre d’art de la Villa Arson et critique d’art), Christine Parasote (chargée de production et éditrice), Cédric Teisseire (artiste et fondateur de La Station), ont choisi à leur tour quatre autres artistes, qui en ont choisi encore quatre autres afin de réunir au total douze artistes. Les quatre artistes de départ ont pour consigne de jeu de s’éloigner au fur et à mesure de leur territoire pour finir le plus loin possible, comme Bernard Heidsieck l’avait si bien formulé dans son poème, Vaduz, en 1974.

A partir de cette invitation, par capillarité régionale, puis nationale et internationale, il s’agit de créer une scénographie singulière, confiée à l’architecte Marc Barani, dans laquelle les artistes pourront réaliser entre eux un immense jeu de dominos dans la grande halle du 109. Jeu de quilles haptique, l’exposition met en gage les capacités de dialogue de chacun ou de chacune. Pensée quelques mois avant la crise, cette exposition qui se fonde sur un système de réaction en chaîne et qui oblige les œuvres à se frotter les unes aux autres, prend un nouveau sens. L’Effet Domino est un appel à l’intelligence collective et aux contraintes de la proximité.

 

• Thierry Lagalla (Fr) •• Werner Reiterer (Aut) ••• Claudia Larcher (Aut)

• Claire Dantzer (Fr) •• Jaša (Slo) ••• Mark Požlep (Slo)

• Karim Ghelloussi (Fr) •• Mounir Gouri (Alg) ••• Anna López Luna (Esp)

• Pauline Brun (Fr) •• Harrison & Wood (GB) ••• Des Hughes (GB)

 

Image : L’Effet Domino © Claude Valenti

Haut de page