more shoes more boots more garlic | Camille Lapouge

more shoes more boots more garlic | Camille Lapouge

Pictures of the event

1/2

L’exposition de Camille Lapouge réunit deux œuvres, Honolulu Boreale et Sidi Ferruch, issues d’un cycle intitulé more shoes more boots more garlic. Elle s’insère au travers de celui-ci dans des territoires et les systèmes économiques qui les transforment. Le titre de l’exposition est une citation dont l’artiste a fait un leitmotiv durant la réalisation de ses projets. Elle est extraite du film documentaire […]

L’exposition de Camille Lapouge réunit deux œuvres, Honolulu Boreale et Sidi Ferruch, issues d’un cycle intitulé more shoes more boots more garlic.
Elle s’insère au travers de celui-ci dans des territoires et les systèmes économiques qui les transforment. Le titre de l’exposition est une citation dont l’artiste a fait un leitmotiv durant la réalisation de ses projets. Elle est extraite du film documentaire de Les Blank « Werner Herzog Eats His Shoe » (1980) et évoque la création de gestes radicaux par Werner Herzog.
Sidi Ferruch, réalisée en 2019, concerne le transport d’une petite portion de la mer Méditerranée à la frontière franco-italienne. Honolulu Boreale, terminée en 2020, repose sur la capacité du commerce à transformer et à déplacer des territoires à grande échelle. Elle clôt une boucle de 2000 ans formée par des courants océaniques entre le Groenland et Hawaï, mise en avant par le storytelling d’une marque d’eau de luxe.
Camille Lapouge présente les traces photographiques et vidéos de ces gestes, accompagnées d’archives puisées dans l’histoire du territoire dans lequel elle intervient.
A l’occasion de cette exposition, elle présente également avec Sidi Ferruch sa dernière pièce, Le sabre et le chrysanthème, une sculpture construite d’après l’histoire du commerce de meubles exotiques.

………………..
Ces œuvres ont été réalisées entre 2016 et 2019 dans le cadre du programme de 3e cycle de l’École nationale supérieure d’art de la Villa Arson.
Le sabre et le chrysanthème a reçu le soutien de la bourse XXLumideco en 2020.
Honolulu Boreale a bénéficié du soutien de la Fondation des Artistes et du contrat de filière du Réseau Astre, en partenariat avec COOP, .748 et le CIAP de l’île de Vassivière.

………………..
Camille Lapouge
 (née en 1989) est diplômée de la HEAR en 2013. Après deux ans en Doctorat Art et Sciences de l’Art  en co-tutelle avec l’Erg et l’ULB à Bruxelles elle poursuit son travail au sein du programme de recherche à la Villa Arson de 2016 à 2019.
En résidence en 2014 à COOP dans le Pays Basque, elle réalise Oneztarri et sa première exposition personnelle en 2015.
En 2019 elle est accueillie en résidence de recherche au CIAP de l’île de Vassivière dans le cadre de son projet Honolulu Boréale.

L’artiste revient à la Villa Arson pour une exposition dans le Passage des fougères, un nouvel espace dédié aux artistes émergents.

+ Infos

 

Scroll up