Portrait Griselda Pollock

Conférence

Conférence en ligne – Griselda Pollock

Conférence en ligne en français dans le cadre du cours « Chercher avec » de Sophie Orlando.

Portrait Griselda Pollock

Ma communication portera sur ma propre expérience et pratique pédagogiques, alors que le modernisme cédait la place au postmodernisme, puis à ce qui est aujourd’hui défini de manière chaotique comme l’art contemporain, et à l’impact radical et problématisé de la théorie du genre sur le projet féministe. Ma présentation est donc également un document sur les perspectives féministes, queer, postcoloniales et sociales de la création et de la lecture de l’art.

Le studio dans le séminaire / Les leçons dans le studio : Questions et pratiques féministes dans l’art et la pédagogie.

Conférence en ligne en français dans le cadre du cours « Chercher avec » de Sophie Orlando.

En 1973, j’ai commencé à enseigner l’histoire de l’art aux étudiants des Beaux-Arts. Ce fut un choc car rien dans mes études plutôt conventionnelles d’histoire de l’art ne m’a permis d’être en phase avec les besoins des étudiants dans les ateliers. C’était aussi merveilleux et à partir de 1977, j’ai choisi d’enseigner toujours dans une école des Beaux-Arts qui enseignait également l’histoire de l’art et les études culturelles. J’ai apprécié la tension entre la façon dont les artistes pensent en faisant de l’art et les méthodes que les historiens de l’art ont développées pour comprendre les conditions sociales de la production de l’art et les diverses méthodes d’interprétation. Parfois, cette tension est destructrice, comme si nous parlions deux langues différentes, et incompréhensibles les uns pour les autres. Parfois, elle peut être créative si la triangulation entre la théorie, l’histoire et la pratique peut être maintenue de manière productive. Pourtant, ni le séminaire ni le studio ne sont des espaces neutres. Tous les deux sont des lieux d’inégalité, d’idéologie, de silence, de conflit, de répression, d’ignorance, d’une inconscience politique. Ma communication portera sur ma propre expérience et pratique pédagogiques, alors que le modernisme cédait la place au postmodernisme, puis à ce qui est aujourd’hui défini de manière chaotique comme l’art contemporain, et à l’impact radical et problématisé de la théorie du genre sur le projet féministe. Ma présentation est donc également un document sur les perspectives féministes, queer, postcoloniales et sociales de la création et de la lecture de l’art. Entre 1993-2005, j’ai fondé et dirigé un programme universitaire unique consacré à la triangulation de la théorie, l’histoire de l’art et la pratique féministes. Dans ma communication, j’expliquerai mes méthodes et les processus que j’ai développés dans le cadre de mes propres recherches sur les nombreuses histoires de l’art et les pratiques artistiques contemporaines que je qualifie d’interventions féministes dans les histoires plurielles de l’art. G.P.

Haut de page