Conférence, Rencontres, Résidence

Conférence d’Amanda Abi Khalil – ACROSS #33

Together in Agony we Persist (TAP) : Pratiques curatoriales et extrêmes crises.

Cette conférence abordera entre autres la question de l’échelle sociale de production des projets artistiques, des pratiques de l’hospitalité et du soin qui constituent le fondement du rôle du·de la curateur·trice ainsi que les manoeuvres curatoriales – procédures de ‘’hacking’’ improvisées en temps de crises extrêmes.

CONFERENCE : Together in Agony we Persist (TAP) : Pratiques curatoriales et extrêmes crises

Amanda Abi Khalil, commissaire d’exposition, dans le cadre d’ACROSS #33.

A la Villa Arson, 20 av. Stephen Liegeard, 06 Nice (tram Le Ray)
Conférence en français I Entrée libre et gratuite

Autres événements publics programmés dans le cadre de la résidence d’Amanda Abi Khalil :

Jeudi 25 novembre 2021 à 18h30, conférence à la Villa Arson,Together in Agony we Persist (TAP) : Pratiques curatoriales et extrêmes crises.

Du 20/11 au 04/12, projection au Narcissio du film Ellipses, une conversation avec Omar Amiralay de Sandra Iché et Nesrine Khodr.

Samedi 27 novembre 2021, de 10h à 12h30, Table ronde “La résidence artistique comme refuge en temps de crise” au Narcissio, en collaboration avec On the Move

CONFERENCE
Together in Agony we Persist (TAP) : Pratiques curatoriales et extrêmes crises.

Dans le cadre de la résidence ACROSS #33 organisée par thankyouforcoming à Nice en partenariat avec Arts en résidence – Réseau national et le réseau On the Move.

Faire un exposé de sa pratique curatoriale des dernières années nécessite d’exposer les crises, politiques, humanitaires et sociales extrêmes que les deux villes dans lesquelles Amanda Abi Khalil réside – sa ville natale Beyrouth (Liban) et sa ville d’adoption Rio de Janeiro (Brésil) – traversent depuis 2019.
Cette intervention construite autour des méthodologies curatoriales adoptées par TAP (Temporary Art Platform), la structure sans lieu-fixe que dirige Abi Khalil, abordera entre autres la question de l’échelle sociale de production des projets artistiques, des pratiques de l’hospitalité et du soin qui constituent le fondement du rôle du·de la curateur·trice ainsi que les manoeuvres curatoriales – procédures de ‘’hacking’’ improvisées en temps de crises extrêmes. Pour défendre ces manières de faire avec les artistes et le monde comme forme de résistance et afin de multiplier leur écho, elle fera le lien entre l’art et la survie, l’art et le vivant.

La résidence ACROSS #33 d’Amanda Abi Khalil portée par thankyouforcoming s’inscrit dans la « résidence curatoriale nomade » organisée par Arts en résidence – Réseau national avec le soutien de l’Ambassade de France au Liban/SCAC et du programme NAFAS – 100 résidences d’artistes libanais en France, co-financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture.
La projection curatée par Amanda Abi Khalil et organisée au Narcissio par thankyouforcoming bénéficie de l’aide à la mobilité dans le cadre du programme PARI!, soutenu par le ministère de la Culture, l’Institut français et coordonné par On the Move.

Scroll up