Atelier Papagaios - Porinari, Meninos soltando Pipas

Ateliers

Ateliers jeune public vacances été

Atelier Papagaios et atelier #IloveNice

Atelier Papagaios - Porinari, Meninos soltando Pipas

Pictures of the event

1/2

La Villa Arson accueille le jeune public autour des deux ateliers pendant tout l’été.

ATELIERS VACANCES JEUNE PUBLIC À LA VILLA ARSON (6-11 ans)

Pour participer à un atelier veuillez séléctionner un créneau ici.

Papagaios : fabrication et chorégraphie de cerfs-volants 

Le cerf-volant répond à un des plus vieux fantasme de l’humanité : voler.
Simple loisir de plein air pour les uns, activité de création artistique pour les autres, le cerf-volant réunit sous un même ciel des passionnés qui partagent la fascination du vent et du vol. Au Brésil, les enfants fabriquent leurs propres cerfs-volants à partir d’emballages de nourriture. Leurs formes et leurs couleurs ont inspiré nombre d’artistes dont Candido Portinari et Lygia Clark, entre autres.
Cet atelier a pour objet la fabrication de cerfs-volants à partir de matériaux de récupération. Les enfants sont invités à inventer une chorégraphie et feront danser leurs cerfs-volants dans le ciel.

Les parents souhaitant assister/participer à l’atelier sont les bienvenus. 

Cet atelier est conçu et animé par Moa Ferreira, accueilli dans le cadre du programme Étudiant-Invité de CAVA (Collectif Accueil Villa Arson) en collaboration avec le service des publics.

Samedi 12 juin à 15h
Dimanche 13 juin à 15h
Mercredi 14 juillet à 15h
Vendredi 16 juillet à 15h
Mercredi 21 juillet à 15h
Vendredi 23 juillet à 15h
Mercredi 28 juillet à 15h
Vendredi 30 juillet à 15h
Mercredi 4 août à 15h
Mercredi 18 août à 15h
Vendredi 20 août à 15h
Mercredi 25 août à 15h
Vendredi 27 août à 15h

Durée : 2h30

« #IloveNice » – de la carte postale à la real life
découverte des expositions d’Otobong Nkanga et Camille Lapouge

La carte postale est un moyen de correspondance, qui sert à l’envoi d’un message court.
Elle porte une illustration dessinée ou photographique, à vocation touristique, artistique ou humoristique.
Lorsque l’on choisit une carte postale nous cherchons à montrer à notre destinataire la plus belle image de l’endroit où nous nous trouvons et par extension de se valoriser. Camille Lapouge et Otobong Nkanga s’approprient les codes esthétiques de la carte postale qui produisent des visions fantasmées des lieux et manipulent ces images pour raconter leur histoire et/ou l’histoire de certains territoires.
Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, nous créons et diffusons nos propres images, visibles par une multitude de personnes. Les photos Instagram seraient-elles les nouvelles cartes postales? En effet, il semblerait que cette tradition de la carte postale influence toujours notre manière de produire et consommer les images. Dans cet atelier il sera donc question de réaliser des cartes postales de Nice ou de la Côte d’Azur et de s’interroger sur les stéréotypes de représentation. Et de se livrer à la joie du détournement.
#IloveNice #irl #soleil #bonheur #venezàlavillaarson

Cet atelier est conçu et animé par l’équipe de médiation en stage cet été – en collaboration avec le service des publics : Yamina Bel Hadj (ESA de Tourcoing), Alice Bolyos-François (EESAB de Lorient), Shuyin Hou (ESAM de Lorient), Bérénice Sagaz (Master création contemporaine et industries culturelles – Université de Limoges), Sophie Carey (Master politiques publiques et gestion – Sciences Po Paris).

lundi 12 juillet à 15h
jeudi 15 juillet à 15h
lundi 19 juillet à 15h
jeudi 22 juillet à 15h
lundi 26 juillet à 15h
jeudi 29 juillet à 15h

Durée : 1h30
Voir sur le site de la Villa Arson 
Scroll up