SODAVI « Sortir des schémas ? », Journées d’échanges et de préconisations pour le développement des arts visuels en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Mercredi 29 et jeudi 30 novembre 2017 à la Villa Arson et au MAMAC, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice

 

Cliquez ici pour accéder à la synthèse de ces journées

 

Jean Dupuy, Where, 2010. Acier ; 400 x 1200 x 14 cm. Production et réalisation Dotcomma. Collection de la ville de Batumi, Georgie
© ADAGP, Paris 2013. Courtesy de l’artiste et galerie Loevenbruck, Paris. Photo : Eric Mangion.

 

Nous invitons artistes, professionnels, acteurs de la filière des arts visuels, élus et techniciens de la culture, mais aussi les publics à participer à ces journées qui prendront la forme d’ateliers sur des problématiques spécifiques à nos territoires.

Le but est non pas d’exposer sa propre expérience, son parcours biographique ou ses projets en cours ou à venir, mais de proposer des préconisations concrètes destinées à faire évoluer les politiques artistiques et culturelles de notre territoire.


Inscriptions aux journées « Sortir des schémas ? » en cliquant ici


 

PROGRAMME

 

Mercredi 29 novembre à la Villa Arson

– 11h : grand amphithéâtre : introduction des journées par Jean-Pierre Simon, directeur de la Villa Arson à Nice , Benjamin Laugier, responsable des publics du Nouveau Musée National de Monaco et Maryline Desbiolles, écrivaine

– Déjeuner à 12h30 (participation 10 euros)

– 14h : ateliers dans les quatre amphithéâtres de la Villa Arson (accueil et signalétique sur place)

– 18h : clôture

 

NB : une rencontre de la Pop Philosophie est organisée le même jour à partir de 19h dans le grand amphithéâtre de la Villa Arson. Plus d’informations en cliquant ici

 

Jeudi 30 novembre au MAMAC de Nice (grand auditorium)

– 14h : grand Auditorium :

– 17h : clôture par Fabienne Grasser-Fulchéri, directrice de l’Espace de l’Art Concret et diffusion de la pièce sonore Paris-Bordeaux, 1969, de Jean Dupuy, en présence de l’artiste


 

CONTENU DES ATELIERS 

 

1. Atelier « Quelle vie d’artiste ? »

Coordinateur : Cédric Teisseire, artiste, cofondateur de La Station et directeur artistique du 109 à Nice

Personnalité qualifiée : Manuel Pomar, artiste et directeur de Lieu-Commun à Toulouse

Intervenants :

 

 2. Atelier « Vers un territoire plus dynamique et structuré ? »

Coordinateurs : Benjamin Laugier, responsable des publics du Nouveau Musée National de Monaco et Eric Mangion, directeur du Centre d’Art de la Villa Arson à Nice

Personnalité qualifiée : Guy Saez, directeur de recherche au CNRS à l’UMR PACTE (Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires) à l’Institut d’études politiques de Grenoble

Intervenants :

   

3. Atelier « Comment mieux s’adresser à tous les publics ? »

Coordinatrice : Fabienne Grasser-Fulchéri, directrice de l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux

Personnalité qualifiée : Marion Guilmot, service des publics, guide-conférencière au MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne à Vitry-sur-Seine

Intervenants :

 

4. Atelier « Quelle économie du secteur ? »

Coordinatrice : Hélène Guenin, directrice du MAMAC de Nice

Personnalité qualifiée : Jérôme Kohler, président de l’Initiative philanthropique à Paris

Intervenants :

 

Programme sous réserve de modifications

 


Pour accéder aux biographies des personnalités qualifiées, intervenants et coordinateurs d’ateliers, cliquez ici


 

Ces rencontres professionnelles seront complétées par celles organisées par le réseau d’art contemporain Marseille Expos les 7 et 8 décembre 2017 suivants à Kedge BS Luminy, à l’École Supérieure d’Art et de Design Marseille Méditerranée et à la Cité du livre d’Aix-en-Provence.

 

Conception et organisation : BOTOX(S) et Marseille Expos, avec le soutien du Ministère de la Culture (DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur).

 

Les réseaux BOTOX(S) et Marseille Expos sont soutenus par : la DRAC Provence Alpes-Côte d’Azur, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, la Ville de Nice et la Ville de Marseille.


 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

ACCÈS VILLA ARSON :

20, avenue Stéphen Liégeard
06105 Nice Cedex 2

•Tramway  : Ligne 1, direction Henri Sappia, arrêt Le Ray.
Puis 10 mn de marche, suivre signalisation via les rues Paul Mallarède et Joseph d’Arbaud.

•Bus n° 7 et 4, arrêt Deux avenues, puis suivre signalisation av. Stéphen Liégeard – Villa Arson.

•Autoroute A8 : sortie N° 54, Nice Nord, direction Centre Ville, puis suivre signalisation Villa Arson.
Depuis la Promenade des Anglais : suivre Bd Gambetta, puis Bd de Cessole, puis suivre signalisation Villa Arson.

ACCES MAMAC :

Place Yves Klein
06364 Nice cedex 4

•Tramway :
Ligne 1, direction Henri Sappia ou Hôpital Pasteur, arrêt Garibaldi

•Bus :
Ligne 3 direction Square Normandie Niemen, arrêt Promenade des Arts, direction La Madeleine, arrêt Garibaldi
Ligne 4 direction Hôpital Pasteur, arrêt Defly ; direction Las Planas/Sappia, arrêt Defly/Klein
Ligne 7 direction Riquier, arrêt Delille, direction Saint Sylvestre, arrêt Defly/Klein
Lignes 9 et 10 direction Le Port, arrêt Delille, direction Nice La Plaine ou Saint-Laurent-du Var, arrêt Defly/Klein
Ligne 17 direction CPAM/Pessicart, arrêt Pont Barla ; direction Monastère/Cimiez, arrêt Defly

•Vélobleu : Station n° 25

•Stationnement : Parking Promenade des Arts

 

* Paris / Bordeaux, Jean Dupuy, 1972/2011

En 1972, grâce au soutien de la galerie Sonnabend (New York) et de la FNAC, Jean Dupuy loue un wagon sur le train Paris/Bordeaux. Ce dernier est à l’époque le plus rapide de France : les deux villes sont reliées en 4 h et 10 mn. Une équipe de techniciens photographie le paysage en mouvement et enregistre les sons produits. Une première installation est montrée à la Biennale de Paris la même année. Par la suite, toutes les photographies seront détruites dans un incendie. En 2011, pour les besoins de l’exposition « Le temps de l’écoute » à la Villa Arson (Commissaires : Jean-Marc Avrilla et Éric Mangion), l’artiste sonore Jérôme Joy et Jean Dupuy remixent l’enregistrement sur une durée de 13 mn. Cette version plus courte est destinée à être diffusée dans un espace clos, dans une totale logique d’immersion.

Cette œuvre a été diffusée au Centre Pompidou, dans le cadre du festival « In Vivo » (Commissaire : Mnam/Cci, Sophie Duplaix – C. Agostinelli), le 11 juin 2015.

Depuis 2010, Jean Dupuy est représenté par la galerie Loevenbruck, Paris.

 

 

 

Liens utiles :

Haut de page