furiosa

furiosa
1/3
  • I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

    I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

  • Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

    Lancement de la robe n°3 par l’artiste Pierre Paulin et lecture du texte « pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 » de Maxime Boidy et Pierre Paulin, par Arlène Berceliot-Courtin au studio furiosa © Evelyne Creusot

  • People, Mélanie Matranga, 2020. Produit par furiosa, Misia Films, Nottingham Contemporary. Avec le soutien de Mécènes du Sud, Karma International. Courtesy de l’artiste

    People, Mélanie Matranga, 2020. Produit par furiosa, Misia Films, Nottingham Contemporary. Avec le soutien de Mécènes du Sud, Karma International. Courtesy de l’artiste

furiosa est un projet indépendant basé à Monaco, initié par Arlène Berceliot Courtin et Thibault Vanco. Dédié principalement à la recherche curatoriale, sa vocation est de développer une approche analytique et réflexive des modalités de diffusion et principes d’acceptation et d’assimilation des pratiques artistiques contemporaines.

Anonymities (à venir)
Hanne Lippard
furiosa studio
anonininity anoninmity amnonininty inanimoty in an entity anononononono mon ano mano anon animal man money? none one amon nam anonamnonimininininity amobility amity anomirity amoninity a minority immobility inability nanominity manonirity namoninity in a minute, tea (Anonymities, extrait, Hanne Lippard)

People

Mélanie Matranga
12.10 – 08.11.2020
Manifesta 13, Les Parallèles du Sud
furiosa studio
B m’a offert mon premier livre de Joan Didion : L’Amérique, j’ai offert à C L’Amérique. J’en ai re-parlé à B et C et (avec) B on en a parlé ensemble. J’imagine B, à 20 ans, à New York. C rencontrant B et M. Je n’ai plus re-parlé à B ni à C et M du livre. (Mélanie Matranga, 2018)

18th near Castro St.

Hal Fischer
01.09 – 02.10.2020
Manifesta 13, Les Parallèles du Sud
furiosa studio
It’s an odd thing, but anyone who disappears is said to be seen in San Francisco. It must be a delightful city and possess all the attractions of the next world. —Oscar Wilde, The Picture of Dorian Gray, 1891 (At the Center of the Gay Universe, Hal Fischer, San Francisco, 2019).

La Robe numéro 3

Pierre Paulin
21.02.2020
furiosa studio
Lancement & performance. Lecture du texte Introspection pour une voix dans un nightclub new-yorkais, 2008 de Maxime Boidy et Pierre Paulin. Traduction du poème caché dans Disco as Operating System. Part 1 de Tan Lin, 2008.

Voici une voix aspirant non pas à la diffusion d’un contenu mais à celle d’un mood, tels le yoga et le disco. Une voix conçue pour disparaître continuellement, pareille à une fréquence sonore dont la profondeur est énervante et sans intérêt, mais dont la texture permet la relaxation.

Commodity Fetishism

Julien Monnerie
19.12.2019 – 18.01.2020
furiosa studio
Peu d’objets sont aujourd’hui offerts seuls, sans un contexte d’objets qui les parlent. Et la relation du consommateur à l’objet en est changée : il ne se réfère plus à tel objet dans son utilité spécifique, mais à un ensemble d’objets dans sa signification totale. (Jean Baudrillard, La liturgie formelle de l’objet, 1970).

 

What is wind in white ? What is wave over grey ? To give shape to what is disappearing in front of our eyes. Poetry does not accumulate. Do you see a growing hunger, a hostility when they are not treated seriously ? The archive is an egokiller. She can’t work in front of a computer anymore. Fountain of youth vs well of eternity. Part of this work cannot be made, it has to be received. Couldn’t this be the start of a beautiful joke ? Some things are hard to do in a dream. Some objects are just objects in a poem. You must be able to interrupt a friendly conversation at all moments. (Karl Larsson, Various works of poetry, Unpublished poems, édités par furiosa, 2018)

 

Image de Une :

I Simply Never Get Lost in the Story, 2018 détail: Karl Larsson, Always Interesting, What Can Be Said Without Explaining, 2012, courtesy de l’artiste et Nordenhake, Stockholm/Berlin, photo © furiosa, Monaco

Haut de page