Exposition

VANITÉ, TOUT N’EST QUE VANITÉ

THIERRY LAGALLA du 28 octobre au 3 décembre 2011vernissage le 28 octobre à partir de 18h                                               Hétéroclite ou, plus précisément, hétérogène, Thierry Lagalla rend conviviaux les contraires : anecdotique/historique, prosaïque/poétique, figuration/abstraction, local/international… Il […]

THIERRY LAGALLA

du 28 octobre au 3 décembre 2011
vernissage le 28 octobre à partir de 18h

il-faut-300dpi

Thierry Lagalla Sans titre, 2009-2011 acrylique et crayon sur papier / tirage contrecollé sur bois 80 cm de diamètre (5 ex / 2 ea)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hétéroclite ou, plus précisément, hétérogène, Thierry Lagalla rend conviviaux les contraires : anecdotique/historique, prosaïque/poétique, figuration/abstraction, local/international… Il nous semble « être » chez Héraclite, le philosophe du logos. Avec ce Grec-là, on ne se baigne jamais deux fois dans la même eau. Avec cet artiste-ci, on ne se baigne jamais.

Ici, tout nous échappe, Hic et Nunc sont dans un bateau, le réel sonne toujours deux fois, échos, glissements, chutes ou rebonds ; la Re, Re, Re, représentation. Depuis rose Sélavy, cet R se balade ; projeté par l’artiste, il ne cesse de ricocher, produisant, au passage, des œuvres collatérales. « L’origine du monde?- Ah non, c’est à côté. » nous répond un anus excentrique. Depuis cet à côté, Thierry Lagalla nous parle de : Nice capitale, des patates sœurs de lumière, du vide dans le seau,  de la banane sans fin, d’une mortadella empaillée, d’un gòbi célébré à la sauce Las Vegas…autant de couples improbables qui vivent poétiquement leur union. L’art chez Lagalla est un véritable service hospitalier à l’ambivalence, ni d’antithèse, ni de succession. Une demeure croissante où, la figure et le langage vivent, avec ravissement, leur androgynie et  leur simultanéité.

G.B

Haut de page