Exposition

Collection NMNM, Une sélection d’œuvres acquises grâce au soutien d’UBS (Monaco) S.A.

Villa Paloma 56 boulevard du Jardin Exotique 98000 Monaco   Le Nouveau Musée National de Monaco présente une exposition d’acquisitions récentes réalisées grâce au soutien d’UBS (Monaco) S.A. du 9 février au 20 mai 2018 à la Villa Paloma. 11 œuvres seront présentées sur les 19 acquises dans le cadre de ce partenariat : celles […]

Villa Paloma

56 boulevard du Jardin Exotique

98000 Monaco

 

Le Nouveau Musée National de Monaco présente une exposition d’acquisitions récentes réalisées grâce au soutien d’UBS (Monaco) S.A. du 9 février au 20 mai 2018 à la Villa Paloma. 11 œuvres seront présentées sur les 19 acquises dans le cadre de ce partenariat : celles de Matti Braun, Nathalie Du Pasquier, Francesco Gennari, Apostolos Georgiou, Jef Geys, João Maria Gusmão + Pedro Paiva, Roland Flexner, Jean-Michel Sanejouand et de Daniel Steegmann Mangrané.
UBS soutient en effet les expositions du NMNM depuis 6 ans en tant que partenaire principal, et son engagement s’est étendu à l’enrichissement et la pérennisation des collections nationales d’art contemporain. Cette présentation de la collection est l’un des temps forts du programme 2018 du NMNM.
La dotation UBS a permis au musée, en complément du budget alloué par l’Etat, de développer son fonds d’œuvres importantes, conçues par des artistes vivants et correspondant aux grands axes de réflexion et de recherche qui organisent notre politique d’acquisitions.
Arts, sciences et techniques, autour notamment de l’histoire de la photographie et du cinéma ou des dispositifs automatisés… Paysage comme construction mentale et non plus naturelle, territoire fondé sur la transgression des frontières et l’altérité… La performance, la mise en scène et les décors, leurs représentations, leurs déclinaisons… constituent ces zones d’exploration.
Une jeune collection, dédiée à la préservation et au développement de la création contemporaine, qui s’attache à engager des réflexions sur le statut de l’art vivant, sa fécondité, sa précarité, et qui promeut les notions de partage et de dialogue avec les publics et envers les générations futures.

 

Haut de page