Conférence, Projection, Rencontres

Projection-Rencontre avec Lucas Belvaux et Frank Rollier (Psychanalyste)

En partenariat avec l’ACF-ECA   CHEZ NOUS Lucas Belvaux, France, 2016, 1h58 Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer […]

En partenariat avec l’ACF-ECA

 

CHEZ NOUS

Lucas Belvaux, France, 2016, 1h58

Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales. Engagé sans être militant, le film ne veut pas démontrer, mais montrer comment des logiques d’appareil déstabilisent le corps social par de puissantes stratégies de communication fondées sur la peur et la confusion. Lucas Belvaux signe une œuvre dont le sujet traite de situations, d’enjeux, d’affects qui sont peu traités dans le cinéma français.

Image extraite du film « Chez nous »

 

Lucas Belvaux a réalisé une dizaine de films, notamment La raison du plus faible (2006), Rapt (2009), 38 témoins (2012), qui inscrivent tous un engagement et un point de vue sur la société dans laquelle il vit. « Je ne peux pas envisager des personnages en dehors d’une géographie précise. En l’occurrence une région traversée par les séismes de l’Histoire européenne depuis des siècles, et notamment par deux guerres mondiales et deux révolutions industrielles en cent cinquante ans. La géographie structure la vie des gens. Elle peut aussi la déstructurer. »

 

 

Haut de page