Exposition

OVNi Folies ! carte blanche « Chemin des Pixels » #2

L’eac. accueille une proposition OVNi Folies! + Light Cone, qui célèbre ses 40 ans d’activité

Une carte blanche déployée au niveau -1 de la Donation Albers-Honegger

Vernissage • samedi 19 novembre 12h

11 œuvres des artistes : Botborg, eRikm, Flatform, Thorsten Fleisch, Siegfried Alexander Fruhauf, Ian Helliwell, Victoria Keddie, Takashi Makino, Pierre Rovere, The Superusers, Kengné Téguia

« L’art concret veut transformer le monde, il veut rendre l’existence plus supportable. Il veut sauver l’homme de la folie la plus dangereuse : la vanité. Il veut simplifier la vie de l’homme. Il veut l’identifier avec la nature… L’art concret est un art élémentaire, naturel, sain, qui fait pousser dans la tête et le cœur les étoiles de la paix, de l’amour et de la poésie.» Jean Arp, préface du catalogue de l’exposition Konkrete Kunst, Bâle, Kunsthalle, 1944.

TOUTES LES INFOS

__

Le choix de la vidéo Der Lauf der Dinge de Peter Fischli et David Weiss fonctionne comme un processus à partir duquel OVNi en collaboration avec Light Cone ont élaboré la proposition pour l’eac. Les artistes et les œuvres de « Chemin des Pixels » sont traversés par des enjeux conceptuels propres à l’art concret.

L’art concret rassemble différents champs de production artistique, fonctionne dans un esprit d’économie rationnelle et d’autonomie des œuvres. Celles-ci doivent « être comprises de tous les publics, afin de créer un langage universel, identique à celui de la science ou de la musique » ainsi que l’écrit Serge Lemoine. Le rapport au quotidien, à ce qui fait système et à une lecture objective donc mathématique du réel, nourrit l’élaboration concrète de œuvres présentées ici.

 

EDITO OVNi FOLIES !

Il y a l’ordinaire de la folie ou le petit grain… Il y a l’esprit insensé de la création. Il y a l’histoire trouble de la folie sociale, politique et individuelle.

Il y a des folies douces et l’exaltation de celles dont l’expérience est ardente. Il y a celles qui font rester ou passer de l’autre côté et il y a celles que l’on fait. Les folies sont aussi des fabriques architecturales extravagantes, des lieux de l’intime.

Les folies d’OVNi sont au pluriel. Sa programmation est à l’image de l’extravagance de la gaîté collective ou de la furie du monde. Le festival est ce temps en équilibre qui nous réunit à l’endroit même où les artistes opèrent un déplacement, souvent radical, de toutes nos attentes.

Haut de page