Exposition

ONE MAN HOUSES

Thomas Schütte du 7 juillet au 11 novembre 2012                     Une coproduction avec le Castello di Rivoli S’inspirant de l’architecture de l’après-guerre en Allemagne et transformant le langage de l’architecture publique, Thomas Schütte change sa vision de notre époque et place ses modèles architecturaux sur des […]

Thomas Schütte

du 7 juillet au 11 novembre 2012

Thomas Schütte One Man House II, 2007-2009 France 2009 Photo: Nic Tenwiggenhorn

Thomas Schütte One Man House II, 2007-2009 France 2009 Photo: Nic Tenwiggenhorn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une coproduction avec le Castello di Rivoli

S’inspirant de l’architecture de l’après-guerre en Allemagne et transformant le langage de l’architecture publique, Thomas Schütte change sa vision de notre époque et place ses modèles architecturaux sur des tables-socles, les élevant au rang de monuments de notre civilisation. En tant que métaphores architecturales, ils constituent une allégorie de sa vision du monde.

À travers son “journal intime du monde” sous forme de modèles architecturaux, Schütte porte un regard acerbe sur la société contemporaine et les mécanismes qui la font fonctionner, à la fois politiquement et culturellement. 

Le Musée comme four crématoire, le modernisme interprété comme forme de terrorisme, des temples menaçants et des Maisons pour une seule personne, à la fois retraite et prison… 
Au cours de ces dernières années, certains de ces modèles sont devenus des bâtiments réels, grâce à la curiosité de particuliers, qui les utilisent comme lieux de vie.

Un portfolio de 27 gravures, documentant plus de 30 ans de travail de l’artiste sur l’architecture, accompagne la visite de l’exposition qui présente les modèles de One Man Houses, un film sur la construction de la Ferienhaus en Autriche ainsi que de nouveaux projets jamais montrés auparavant, tels que le monumental Sculpture Hall qui accueillera la collection privée des propres œuvres de Schütte.

Deux catalogues, Houses et Frauen, incluant des essais critiques d’Andrea Bellini and Dieter Schwarz, sont coédités par le NMNM et Richter & Fey Houses sera disponible en septembre 2012.

Commissaires : Andrea Bellini et Dieter Schwarz
Une coproduction avec le Castello di Rivoli, Turin

Haut de page