Exposition

LES S(c(h))IEURS DU KKF À LA MENUISERIE : : l’art de rentrer (ou pas) dans des cases

KKF-Keskon Fabrique Exposition évolutive de KKF en trois temps. Acte I : vernissage – concert, 25 septembre, 19 h Acte II : vernissage – shooting performatif, 23 octobre, 19h Happy End : finissage – performances dansées, 27 novembre, 19h L’exposition Les S(c(h))ieurs du KKF à la Menuiserie : l’art de rentrer (ou pas) dans des […]

KKF-Keskon Fabrique

visuel 2 les portes

Exposition évolutive de KKF en trois temps.

Acte I : vernissage – concert, 25 septembre, 19 h
Acte II : vernissage – shooting performatif, 23 octobre, 19h
Happy End : finissage – performances dansées, 27 novembre, 19h

L’exposition Les S(c(h))ieurs du KKF à la Menuiserie : l’art de rentrer (ou pas) dans des cases présente un panorama de la création du KKF que sa diversité de champs d’expression rend inclassable.
Les artistes du connectif entrent difficilement dans des cases et le revendiquent. Ce qui compte, le plaisir, qui se veut communicatif, et la démarche « Partir de rien et construire » que ce soit de l’art, de l’art design, des univers, de la photo… Loin de se limiter dans une quelconque classification, ils brouillent eux-mêmes les pistes entre art et art design en interrogeant sans cesse la limite entre les disciplines.

Dur de les suivre donc ! et c’est précisément aussi cela qui amuse le connectif… et qui se lit dans le titre de l’exposition, quasiment illisible, au triple sens provocateur : les scieurs (de bois) pour la Menuiserie ; les Sieurs, pour les messieurs ; les chieurs pour les empêcheurs de tourner en rond que le KKF a bien conscience de représenter au sein de la sphère artistique locale.
Loin de nous en offusquer, nous en plaisantons plutôt et en sommes même satisfaits, puisque cette réserve ne saurait servir mieux notre vocation à changer le rapport à l’art : voir questionner le fait que KKF produise ou non de l’art ne saurait en réalité nous faire plus plaisir !

D’où l’art d’entrer, ou pas, dans des cases !
Cette question essentielle donne sa forme à l’exposition évolutive en trois temps que les artistes, invités par la Menuiserie à présenter un panorama de leur travail, ont choisi de créer. Il y aura donc un Acte I, un Acte II et un Happy End car le KKF aime bien vous raconter des histoires ! Histoire justement de créer des liens…
L’Acte I, à compter du 25 septembre, proposera un aperçu des différents champs de création de Keskon Fabrique.
Ménageant le suspens jusqu’au 23 octobre (tiendrez-vous le coup ??), l’Acte II vous mettra en scène au travers d’une exposition photographique.
Le Happy End du 27 novembre sera, en guise de conclusion festive, à l’image de l’esprit du connectif, dont l’objectif est d’apprendre non à entrer dans des cases, mais bien plutôt à continuer à ne pas se prendre au sérieux.

Rendez-vous à La Menuiserie :

Sous l’impulsion de Robert Roux, – soutenu par de nombreux passionnés comme Jean-Jacques Chaubard ou Simone Dibo-Cohen, ce lieu d’art à Nice-Ouest propose un espace de création et de réflexion atypique.

Ce bâtiment de 300 mètres carrés est un ancien atelier ancré dans l’un des plus vieux quartiers ouvriers niçois (La Madeleine) : il a accueilli durant plusieurs décennies des teinturiers, des menuisiers et ébénistes : des pinceaux, des matériaux, de la couleur déjà, beaucoup de couleurs…

La Menuiserie – Informations pratiques

- LA MENUISERIE – 116 boulevard de la Madeleine 06000 NICE
- Facebook : http://www.facebook.com/pages/LA-ME…

Haut de page