Exposition

LE TEMPS DE L’ACTION

Acte 1 Une recherche sur l’histoire de la performance sur la Côte d’Azur de 1951 à nos jours du 24 juin au 30 octobre 2011 Vernissage le 23 juin à 19h                               Cette exposition est conçue comme la première étape d’une recherche […]

Acte 1 Une recherche sur l’histoire de la performance sur la Côte d’Azur de 1951 à nos jours

du 24 juin au 30 octobre 2011 
Vernissage le 23 juin à 19h

SONY DSC

Visuel : Virginie Le Touze, L’Hyperchanson d’A., performance, 2008, MAMAC, Nice
Photographie : Yves Di Folco
© Virginie Le Touze, Yves Di Folco

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette exposition est conçue comme la première étape d’une recherche menée par la Villa Arson depuis septembre 2007 sur l’histoire de la performance sur la Côte d’Azur de 1951 à nos jours. Ce projet aboutira lors de l’été 2012 par la mise en ligne d’une base de données la plus exhaustive possible sur le sujet, une publication, et une exposition réunissant films, photos, objets et documents divers liés à cette histoire.  

L’aventure débute en 1951 et 1952 avec la présence des Lettristes au Festival de Cannes, et notamment la projection en 1952 du film sans images et sans pellicule Tambours du Jugement Premier de François Dufrêneconçu comme une véritable performance collective. La recherche passe ensuite par les inventions formelles d’Yves Klein et d’Arman dès le milieu des années 50, puis par le Nouveau Réalisme, Ben et son Théâtre Total et Fluxus, la présence de Georges Brecht et de Robert Filliou à La Cédille qui Sourit entre 1965 et 1968. 

Au-delà de ces pères fondateurs, l’art-action ne cesse jusqu’à aujourd’hui de se renouveler grâce à la créativité et à l’énergie de dizaines d’artistes qui traversent les générations et les époques : Éric Andreatta, Marcel Alocco, Antoine Alvarez, Dominique Angel, Dan Azoulay, Éléonore Bak, Marcel Bataillard, Emmanuel Benichou, Daniel Biga, Frédérik Brandi, Anna Byskov, Julien Blaine, Jean-Michel Bossini, Caroline Bouissou, Robert Bozzi, Gilbert Caty, Hervé Courtain, Michel Cresp, Michel Crespin, Robin Decourcy, Niki de Saint Phalle, Erik Dietman, Noël Dolla, Joël Ducorroy, Éric Duyckaerts, Robert Erébo, Kristof Everart, Daniel Farioli, Fred Forest, Yves Fournier, Jean-Baptiste Ganne, Olivier Garcin, Paul-Armand Gette, Doohwa Gianton, Claude Gilli, Jean-Pierre Giovannelli, Groupe Signe, Guignol’s band, Yoko Gunji, Cai Guo-Qiang, Raymond Hains, Raoul 
Hébréard, Max Horde, Michel Journiac, Judith Kele, Jean-Noël Laszlo, Pierre Le Pillouër, Jean-Jacques Lebel, Virginie Le Touze, Jacques Lizène, George Maciunas, Denis Martinel, Jean Mas, Florent Mattei, Paul McCarthy, Médiastok, Bruno Mendonça, METCUC, Roland Miller, Elisabeth Morcellet, Patrick Moya, Georges Mucciarelli, Frédérique Nalbandian, ORLAN, Gina Pane, Gilbert Pedinielli, Philippe Perrin, René Pietropaoli, Pierre Pinoncelli, Mimmo Rotella, Ruy Blas, Sales Gosses, Serge III, Josée Sicard, Sophie Taam, Bernard Tréal, Nicolas Uriburu, Charly Van Rest, Bernar Venet, Jean-Luc Verna, Éric Watier, Junko Yamasaki…
 (liste non définitive)  

La scénographie de l’exposition est conçue par un groupe d’étudiants de l’école supérieure d’arts plastiques de la ville de Monaco (Pavillon Bosio), sous la coordination de leurs enseignants Mathilde Roman et Renaud Layrac. La conception et la réalisation du design graphique des animations diffusées dans l’installation vidéo, ainsi que l’environnement sonore sont produits par : 
g.u.i. (www.g-u-i.net) 

Commissariat : Éric Mangion 
Responsable du programme de recherche : Cédric Moris Kelly, assisté de Christine Bavière.

Le programme de recherche sur l’histoire de la performance sur la Côte d’Azur de 1951 à nos jours est financé depuis 2007 par le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il reçoit également le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
Cette exposition reçoit le concours de la Société STAMP.

Haut de page