Exposition

Exposition « Pierres de Visions »

Les hommes entretiennent avec le monde minéral un lien immémorial qui se cristallise depuis la préhistoire dans leurs activités multiples : dessins et gravures pariétaux, écrits des poètes, des écrivains, œuvres des artistes. Aujourd’hui, cet intérêt se renouvelle et se perpétue dans la création contemporaine. L’exposition Pierres de visions présentée au Musée Gassendi et au […]

Les hommes entretiennent avec le monde minéral un lien immémorial qui se cristallise depuis la préhistoire dans leurs activités multiples : dessins et gravures pariétaux, écrits des poètes, des écrivains, œuvres des artistes. Aujourd’hui, cet intérêt se renouvelle et se perpétue dans la création contemporaine. L’exposition Pierres de visions présentée au Musée Gassendi et au CAIRN centre d’art à Digne-les-Bains – à partir du 31 mars – propose une approche singulière de ces interactions où le rôle et l’action des pierres dans l’imaginaire et dans « l’économie visionnaire » des artistes sont montrés.

Proposée par le Musée de l’Invisible, Pierres de visions participe d’un projet de recherche qui croise les perspectives scientifiques, mythiques et énergétiques. Elle s’inspire aussi des dernières découvertes qui réinscrivent le minéral dans la chaîne du vivant et de l’organique. Conçue en deux volets, Pierres de visions invite à reconsidérer la relation entre les symboliques et les pratiques du minéral à partir d’œuvres de différentes périodes, de pierres et de cristaux, d’écrits ou de matériel archéologique. Le parcours dans les salles du musée permet par exemple de revisiter les cultures des pierres de lettrés chinoises, des pierres de dévotion shivaïques ou de la pierre philosophale. Grâce à une sculpture prototype, le parcours permet l’expérience physique du magnétisme et de la polarité terrestre et propose au public le contact direct avec plusieurs minéraux dans un salon minéral.

Le second volet de l’exposition présenté au CAIRN centre d’art est envisagé comme une fantasmagorie minérale où les artistes entrent dans une résonance particulière avec les pierres pour créer un paysage habité de cristaux géants, d’éclairs de silice ou d’arbre à quartz rose. Autant d’œuvres qui réinventent toute une poétique «cosmo-tellurique» de notre inscription dans l’univers. Ici, il a été proposé à plusieurs d’entre eux de « collaborer » avec une pierre en particulier et de créer des œuvres à leur contact, jusqu’à peut-être enregistrer un certain message des pierres.

Cette expérience, qui ambitionne de renouveler nos visions du minéral et par là, notre écoute de l’environnement naturel, est également accessible au public tout au long de l’exposition.

Conférences :
– Mardi 9 mai 2017 / École d’art IDBL – entrée libre et gratuite
18 h : Rencontre avec Jean-Jacques Rullier. L’artiste nous présentera son travail artistique dont ses œuvres exposées au musée Gassendi au sein de l’exposition Pierres de visions.
– Lundi 29 mai 2017 / Musée Gassendi – entrée libre et gratuite
18 h : Rencontre avec Abraham Poincheval. Suite à ses performances au Palais de Tokyo, l’artiste vient témoigner de son expérience d’habiter un rocher pendant une semaine.

Visites commentées et ateliers :

  • Dimanche 4 juin 2017 à 14h30 : « Courant des Pierres », visite commentée de l’exposition Pierres de Visions au CAIRN Centre d’art, puis promenade artistique pour rejoindre le Musée Gassendi
  • Dimanche 4 juin 2017 à 16h : Visite commentée de l’exposition « ¨Pierres de Visions » au Musée Gassendi.

Samedi 17 et Dimanche 18 juin 2017 : Ateliers Gethan & Myles

Les artistes : Art Orienté objet, Marcella Barceló, Josiane Capelle, Charley Case, Caroline Corbasson, Philippe Deloison, Aurélie Dubois, Gaëlle Foray, Julie Legrand, Sandra Lorenzi, Myriam Mechita, Olivier Raud, Irina Rotaru, Jean-Jacques Rullier, Vladimir Skoda.
En échos aux artistes de la collection du Musée Gassendi : Hubert Duprat, Paul-Armand Gette, Andy Goldsworthy, herman de vries ;

Avec la participation des 3e années de l’école supérieure des beaux-arts de Montpellier et la participation de Nathalie Quintane, écrivain.

Les collections : Musée Gassendi, le Musée de l’Invisible, Museon Arlaten (Arles), collections particulières des artistes et collections privées

Le commissariat : Pascal Pique, le Musée de l’Invisible.

Haut de page