Exposition

La Vitesse de la lumière est de 300 000 km/s – Anne Pesce

Quand Anne Pesce peint, quand elle dessine, quand elle filme, quand elle regarde, dort, ne fait rien, quand elle va vite ou pas, à pied, en avion, à vélo… l’artiste se met à penser que les mouvements de son corps informent l’espace, lui donnent une dimension, une amplitude à l’échelle de l’énergie du déplacement. Einstein […]

Quand Anne Pesce peint, quand elle dessine, quand elle filme, quand elle regarde, dort, ne fait rien, quand elle va vite ou pas, à pied, en avion, à vélo… l’artiste se met à penser que les mouvements de son corps informent l’espace, lui donnent une dimension, une amplitude à l’échelle de l’énergie du déplacement. Einstein affirme qu’il existe une relation inséparable entre le temps et la vitesse du signal et Anne Pesce passe scrupuleusement son temps à traverser la planète pour l’exprimer. Elle étire et étale dans ses dessins, des amplitudes en correspondance avec chaque trajectoire. Toute ligne et masse colorée est une et à chaque fois, une forme particulière d’espace à date fixe. Faire l’expérience spatiale des heures, des minutes et des secondes sera donc le thème de son projet. L’espace de la galerie de la Marine verra s’ouvrir les pages de carnets et d’agendas. Le visiteur ira des uns aux autres, se faisant l’initiateur de son propre itinéraire, il se verra déformant à son tour le temps. L’expérience de cette intime temporalité, l’artiste la fera vivre à chacun, universellement assuré que la vitesse de la lumière est de 300 000 km/s.

 

Evènements :

Durant l’exposition, les samedis 11 mars, 1er avril, 6 mai et 20 mai de 16 h à 17h, Anne Pesce interviendra sur la présentation de ses carnets de dessin pour en livrer au public une ouverture sur des pages différentes.

Mars aux Musées : samedi 11 mars à partir, de 17h à 19h.

Agenda 2016, 14 x 9 cm

Agenda 2016, 14 x 9 cm

 

Carnet "L" NY 2015, 21 x 13 cm

Carnet « L » NY 2015, 21 x 13 cm

 

Haut de page