Exposition

EIGHT IN THE SOUTH, THREE IN THE NORTH

Alaleh Alamir Alaleh Alamir, que la galerie Depardieu expose pour la première fois en solo, nous fait partager les fruits du grand voyage de sa vie, de sa communion avec la nature. Thème central de tous les aspects de la culture persane dont elle est issue, le Jardin se conjugue au thème des Nymphes du […]

Alaleh Alamir

alaleh

Alaleh Alamir, que la galerie Depardieu expose pour la première fois en solo, nous fait partager les fruits du grand voyage de sa vie, de sa communion avec la nature.
Thème central de tous les aspects de la culture persane dont elle est issue, le Jardin se conjugue au thème des Nymphes du Paradis (hooriane beheshti). Le même concept se retrouve dans la mythologie grecque sous le nom de Jardin des Hespérides ; les Hespérides sont les nymphes du couchant, gardiennes du jardin.
Ces correspondances culturelles sont à la base de sa démarche depuis sa plus tendre enfance.
Au cours de ses nombreux voyages, elle a glané de multiples éléments organiques provenant de régions très diverses du monde, pour chaque fois capturer une parcelle de ses impressions et de ses rencontres avec la nature.
Fixés dans le plâtre ou la résine -résultant de longs processus techniques- tous ces éléments composent sa vision du jardin des Hespérides, (Baghe hooriane ferdows).
En nous invitant à visiter son jardin, Alaleh Alamir se substitue en quelque sorte à ces nymphes pluriculturelles pour nous accueillir au milieu d’un rêve qui la poursuit tout au long de sa vie… Attendant sans doute qu’un Hercule vienne cueillir les pommes d’or de ce fabuleux et mythique jardin…
La présentation sous la forme d’une installation correspond parfaitement au but recherché par l’artiste de nous faire partager l’aboutissement d’un travail débuté il y a longtemps.
Une vision lyrique, poétique de sa relation à la nature et à la vie.
– Christian Depardieu

Haut de page