Didascalie I : Nature/Culture, de Jean-Philippe Roubaud

Exposition

Didascalie I : Nature/Culture, de Jean-Philippe Roubaud

Didascalie I : Nature/Culture, de Jean-Philippe Roubaud

Dans le cadre de la Saison du Dessin, initiée par PAREIDOLIE     Diplômé de la Villa Arson (Nice), Jean Philippe Roubaud peint le dessin ou dessine la peinture. Il utilise le crayon, le pinceau et systématiquement le graphite. Tout commence par l’imbrication du procédé de la peinture et du fait du dessin. L’artiste s’oblige à […]

Dans le cadre de la Saison du Dessin, initiée par PAREIDOLIE

 

 

Diplômé de la Villa Arson (Nice), Jean Philippe Roubaud peint le dessin ou dessine la peinture. Il utilise le crayon, le pinceau et systématiquement le graphite. Tout commence par l’imbrication du procédé de la peinture et du fait du dessin. L’artiste s’oblige à restreindre les moyens du processus et réduit l’acte à son plus petit appareil pour n’en garder que l’essentiel. Le papier, support classique du dessin, se fait tour à tour plan et volume, trompe l’œil ou abstraction. Ses dessins peints sont citationnels, qu’ils soient issus d’ouvrages scientifiques ou de simples phénomènes mémoriels. L’architecture, la sculpture, la photographie ou la trajectoire des corps sont traités, évoqués, par l’utilisation de cette technique archaïque. Pour sa première exposition personnelle de dessin, l’artiste interroge la notion de nature / culture, la question de l’imitation et du rapport à l’œuvre d’art dans ce qu’il a de plus primaire et de plus sophistiqué. Il interroge sans cesse le rôle du dessin dans l’histoire de l’Art.

Avec l’exposition à la galerie, l’artiste inaugure une nouvelle série de dessins-sculptures censés prendre place dans l’espace.  L’intitulé « Didascalie », emprunté au registre du théâtre fait référence à la  note en marge du texte, rédigée à l’intention du metteur en scène et donnant des indications sur l’action et le comportement de l’acteur. Par analogie, le projet « Didascalies » de Jean Philippe Roubaud fait état du manque de repère dans la production de l’art contemporain actuel notamment au manque de courant artistique identifié. Si toutes ses séries de dessin sont des pastiches ou des références à des courants artistiques ou éléments de culture marquants, « Didascalies » introduit la notion de médiation artistique au sein même de l’œuvre. Elle est construite d’œuvres significatives avec des citations de références culturelles modernes, dessins muraux et dessins « sculpturaux ». La série « Brise vue » (dessin sculptural) contient en trompe l’œil les manifestes des courants artistiques  marquants du 20e siècle, qui ont une influence sur le travail de l’artiste.

L’exposition donnera lieu à une publication de catalogue par la galerie Sintitulo, avec le soutien du Centre National des Arts Plastiques.

Haut de page