Exposition

DEL’ART #35

Le guide trimestriel des expositions, conférences, ateliers de la Côte d’Azur et Monaco.   EDITO – Terrain vague Dans son travail, Pierre Descamps tente d´explorer un No Man´s Land, une zone d´union/friction entre différentes appréhensions que l´on peut avoir des formes qu´il produit, entre minimalisme, Ready- Made, et culture populaire.Il puise ses formes équivoques dans un […]

Le guide trimestriel des expositions, conférences, ateliers de la Côte d’Azur et Monaco.

descamps

 

EDITO – Terrain vague 

Dans son travail, Pierre Descamps tente d´explorer un No Man´s Land, une zone d´union/friction entre différentes appréhensions que l´on peut avoir des formes qu´il produit, entre minimalisme, Ready- Made, et culture populaire.

Il puise ses formes équivoques dans un registre urbain, et plus particulièrement dans l´esthétique des villes industrielles occidentales, à l´architecture brute et fonctionnelle, aux beautés glauques des H.L.M. et des zones abandonnées. Il en tire des collections de tableaux, de sculptures et de photographies à l´esthétique décharnée, aux formes dures et à l´absence humaine palpable.

Concrètement, ces modèles souffl ent à chacun de ses objets des qualités plastiques réalistes lors de leur élaboration (format, matière, gestes, cadrage, présentation, etc.), et les guident jusque dans leur positionnement lors de leur exposition, ancrant défi nitivement leurs formes, leurs signifi cations et leurs charges expressives à une banalité quotidienne assumée. Leur prétention d´oeuvre abstraite dans le contexte de l´Art Contemporain s´embourbe alors dans un jeu de va-et-vient permanent entre réalité, représentation, abstraction, et autodérision.

Ainsi, en appuyant son travail sur des formes existantes qui permettent des connexions entre différentes cultures, Pierre Descamps tresse les histoires, les codes, les sens et les qualités plastiques de ses différents référents pour construire une méthode distante de réfl exion artistique, et produit au fi nal une abstraction ambivalente et cryptée, qui place le spectateur au centre d´une expérience triangulaire entre sa présence, celle de l´objet, et les contextes sous-jacents.

Pierre Descamps est né en 1975.
Il est diplômé de la Villa Arson et vit et travaille à Berlin et est représenté par les galeries Catherine Issert (Saint-Paul de Vence), et The Goma (Madrid).

Haut de page