Exposition

CORPS, AÎON, CHRONOS ET TRANSFORMATION DE L’HUMAIN…

vernissage le 24 juin du 25 juin au fin juillet 2011  Trois expositions monographiques d’artistes qui partagent dans leur pratique la problématique du corps, leur réflexion sur le temps ainsi que les mutations et la transformation de l’humain : Marcel Alocco, Jean Pierre Giovanelli, Frédérique Nalbandian exposeront ensemble du 25 juin à fin juillet 2011, puis, l’un après l’autre, les 8 […]

vernissage le 24 juin 
du 25 juin au fin juillet 2011 

Trois expositions monographiques d’artistes qui partagent dans leur pratique la problématique du corps, leur réflexion sur le temps ainsi que les mutations et la transformation de l’humain : 
Marcel Alocco, Jean Pierre Giovanelli, Frédérique Nalbandian exposeront ensemble du 25 juin à fin juillet 2011
puis, l’un après l’autre, les 8 sept., 29 sept. et 20 oct.. 
A chaque exposition, un rappel des deux autres. 

Marcel Alocco
 propose un ensemble de travaux corps sur fils depuis les peintures des Draps de lit (1966) jusqu’aux blancs sur blanc des Eve vierge sur détissé blanc (2010), en passant par Les Fragments du Patchwork (1973).

Alocco copie

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Pierre Giovanelli : CHRONOS – AÏON ou, AVANT IL Y A (installation vidéo) « l’Aïon n’est ni dieu ni destin. Il est le temps incalculable de l’éternité. Il est ce qui n’a jamais commencé et qui jamais ne finira. Il n’a ni but ni projet, ni intention. Il est le Tout qui contient tout. C’est lui qui fonde. Ce fondement indéfinissable, indicible et inconnaissable, c’est l’Aïon…. »

DB_terrile bon

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédérique Nalbandian privilégie l’expérimentation de la matière autour de la construction du modèle et sa disparition. Manipulant le plâtre, le savon, l’eau et la blancheur, elle réalise des sculptures, des installations évolutives, des œuvres in situ et des dessins rappelant des concepts d’origine, de vie et de temps.

Nalbandian

 

 

 

Haut de page