Conférence, Projection, Rencontres

Conférence de Neil Beloufa, suivie de la projection de son nouveau film « Occidental » en sortie nationale

  Rencontre avec un artiste dont l’œuvre s’inscrit dans le croisement art contemporain / cinéma. Sous de multiples formes – sculpturales, architecturales, scénographiques ou filmiques – il met en scène les ambigüités, les apparences et les impostures des discours idéologiques ou médiatiques. Son travail exprime un point de vue critique sur les mécanismes de représentation du monde contemporain.    Occidental Un film réalisé par Neïl Beloufa […]

Neïl Beloufa

 

Rencontre avec un artiste dont l’œuvre s’inscrit dans le croisement art contemporain / cinéma. Sous de multiples formes – sculpturales, architecturales, scénographiques ou filmiques – il met en scène les ambigüités, les apparences et les impostures des discours idéologiques ou médiatiques. Son travail exprime un point de vue critique sur les mécanismes de représentation du monde contemporain. 

 

Occidental
Un film réalisé par Neïl Beloufa (France, Drame, 2017, 1h13)

« Antonio et Giorgio, un couple improbable à l’étrange accent italien, entrent à l’Hôtel Occidental pour y réserver la suite nuptiale. Alors que dans les rues la révolte gronde, leur arrivée va transformer l’atmosphère paisible de l’établissement en théâtre d’une suspicion généralisée. Amants ou voleurs, les deux hommes dissimulent-ils leur identité ou sont-ils victimes des préjugés et des peurs qui traversent notre société ? » Le décor de l’hôtel Occidental, entièrement construit dans l’atelier de l’artiste à Villejuif, inscrit l’incertitude comme fondement de son architecture, il devient un lieu d’intrigues incessantes où le réel se confronte sans cesse aux faux-semblant, aux soupçons, aux présupposés…

A la fin du tournage, le décor/studio/atelier fut transformé en une exposition collective d’art contemporain : Occidental Temporary. Selon le principe d’économie circulaire au cœur de mon travail de plasticien, explique Beloufa, le décor est redevenu une installation. (…) Nous sommes dans une période de réévaluation culturelle où les idéologies s’écroulent, le personnel politique ne sait plus ne sait plus comment se positionner. Je montre des mécaniques de représentation, pas mon affect personnel ou mon opinion politique.

Neïl Beloufa a étudié à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts et à l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, à CalArt (Valencia, Californie, Usa), Cooper Union (New-York,Usa) et au Fresnoy-Studio National des Arts Contemporain (Tourcoing). Des expositions monographiques de ses travaux ont été présentées au MoMA (New-York, 2016), K11 (Shanghai, 2016), au Hammer Museum (Los Angeles, 2013), au Palais de Tokyo (Paris, 2012). Il a participé à la 55ème Biennale de Venise et 11ème Biennale d’Art Contemporain de Lyon. En 2017, il a exposé au Palais de Tokyo (Paris) L’ennemi de mon ennemi. Neïl Beloufa est actuellement exposé à Francfort à la Schirn Kunsthalle jusqu’en octobre 2018.

Droits d’entrée : 3€ tarif étudiants-chômeurs, 5,50€ tarif adhérents, 6,50€ plein tarif

Haut de page