Exposition

Checked Baggage

  Avec : Sara-Lou Berthelot – Jean Doroszczuk – Marie Fabry – Fire Lea – Martin B. Lévy – Charlotte Fourneuf-Niel Une proposition de Lidwine Prolonge et Hors-Format Galerie provisoire, Villa Arson 20 avenue Stephen Liégeard, Nice La valise est l’objet de nos voyages inquiets, des transports de la pensée, prothèses de la mémoire, réceptacle […]

 

Avec :

Sara-Lou Berthelot – Jean Doroszczuk – Marie Fabry – Fire Lea – Martin B. Lévy – Charlotte Fourneuf-Niel

Une proposition de Lidwine Prolonge et Hors-Format

Galerie provisoire, Villa Arson

20 avenue Stephen Liégeard, Nice

Checked Bagagge

La valise est l’objet de nos voyages inquiets, des transports de la pensée, prothèses de la mémoire, réceptacle limité de ce que nous choisirons d’emmener.
François Quintin, « Un Amoncellement de valise, ou pire encore… », Libération, 2007

Checked Baggage présente les travaux d’étudiants de la Hear et de la Villa Arson selon un protocole précis :

Préparer une exposition qui tient dans un bagage à main Air France
Le faire transporter par l’agent-commissaire (ligne SBX-NCE et NCE-SXB)
Recevoir le bagage de l’autre groupe
Ouvrir le bagage le premier jour de montage
Monter en quatre jours l’exposition des artistes de la ville opposée
Signer l’exposition

Outre les deux groupes d’étudiants de la Hear et de la Villa Arson, un groupe d’étudiants d’atelier communication graphique de la Hear, le SCM*, assure la communication graphique du projet, prépare une édition (troisème volet de l’exposition) et régule les échanges selon un protocole mis en place avec les deux groupes précités.

S’inscrivant dans une généalogie d’exposition sous protocole, les deux premiers volets de Checked Baggage qui auront lieu en janvier forment une première expérience à investir pour les artistes.
Ayant pour clé la responsabilité, le projet convoque de multiples univers : celui des jeux et enjeux liés aux formats d’expositions, au déplacement, aux rôles des artistes, monteurs, scénographes, curateurs, mais aussi l’univers de l’aéroport, les références au film d’espionnage ainsi qu’une dimension politique qui ne manquera pas d’apparaître lors de cette aventure aux multiples acteurs. Et dont personne ne peut dire avant que l’expérience aie réellement lieu ce qu’elle sera.

*SCM : Pricilla Degardin, Nathalie Duthé, Théophile Martin, Elodie Méas, Laurie Oyarzun / Atelier de communication graphique, Hear

 

Haut de page