Exposition

Open Spaces. Bifaces et dessins récents, de Jérémie Setton

Open Spaces. Bifaces et dessins récents, de Jérémie Setton

En partenariat avec le Frac Provence Alpes Côte d’Azur. Dans le cadre de la Saison du Dessin, initiée par PAREIDOLIE     Le travail de Jérémie Setton opère de façon dialectique et épiphanique, en nous immergeant dans l’expérience relative et temporelle de la perception. Dans ses modules ou installations (…) il se plaît à renverser […]

En partenariat avec le Frac Provence Alpes Côte d’Azur.

Dans le cadre de la Saison du Dessin, initiée par PAREIDOLIE

 

Louxor – Egypte dans les Années 1930, Jérémie Setton

 

Le travail de Jérémie Setton opère de façon dialectique et épiphanique, en nous immergeant dans l’expérience relative et temporelle de la perception.
Dans ses modules ou installations (…) il se plaît à renverser les paradigmes habituels de la tradition picturale, qu’elle soit d’ailleurs abstraite ou figurative. Là où pendant des siècles, l’art occidental a essayé de créer et de convoquer sur un support  plan l’illusion de la tridimensionnalité mimétique ou la construction d’une spatialité picturale abstraite, Setton semble poursuivre un objectif diamétralement opposé: car chez lui la peinture sort du plan, voire du cadre, elle est appliquée à un objet tridimensionnel dont elle vise à annihiler précisément la plasticité afin de le faire apparaître uni et bidimensionnel. (Emmanuel Lambion, extrait)
Pour sa première exposition monographique à la galerie Sintitulo, Jérémie Setton présente une nouvelle série de Modules Bifaces, «objets monolithiques poétique, énigmatiques, remplis de contradictions ». La série dialogue avec son nouveau travail de dessins réalisés au savon d’Alep sur bois.

Jérémie Setton vit et travaille à Marseille. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon en 2004. Il a obtenu, entre autres,  le prix Résidence de la Fondation Josef et Ami Albers en 2012 et 2014, Fondation Vacances Bleues à Marseille et « The Observatory » Ho Chi Minh City, Vietnam (2013).

En 2017, l’artiste a présenté une importante exposition monographique chez Neue Arbeit à Essen (Allemagne), faisant suite à une résidence de deux mois. Neue Arbeit, est un lieu hybride d’accueil, de soutien et de formation pour migrants et personnes sans emploi. Cette entreprise d’utilité publique a but non lucratif comporte 190 salariés qui encadrent 2700 participants. L’exposition a été réalisée avec eux et conçue par l’artiste en résonance avec les multiples rencontres faites lors de la résidence. Certains travaux initiés au sein de cette résidence seront présents dans l’exposition de l’artiste à la galerie Sintitulo.

Sans titre, de la série des modules en boîte, 2017

Haut de page