Exposition

Autoportrait des autres en noir, Sandra Lecoq

Quatre ans après Mourrons des oiseaux, Sandra D. Lecoq revient avec un geste pictural parfaitement à contre-courant. Pour la première fois,  elle se confronte à la peinture en l’abordant par le versant ardu du portrait. Elle présente une série d’une trentaine de portraits d’intimes et de figures constitutives de ce qu’elle est. Familiers, artistes, politiques, intellectuels, […]

Sandra Lecoq, exposition « Autoportrait des autres en noir »

Quatre ans après Mourrons des oiseaux, Sandra D. Lecoq revient avec un geste pictural parfaitement à contre-courant. Pour la première fois,  elle se confronte à la peinture en l’abordant par le versant ardu du portrait. Elle présente une série d’une trentaine de portraits d’intimes et de figures constitutives de ce qu’elle est. Familiers, artistes, politiques, intellectuels, tous sont convoqués pour un dialogue entre vivants et morts. Cette oeuvre au noir donne à voir un vibrant autoportrait de l’artiste en altruiste.

Haut de page