Exposition

Argentic Agony, la fin d’une ère photographique

Catherine Leutenegger Robert Burley Michel Campeau   Les sceptiques ont finalement cédé, suivant ceux rapidement gagnés par le vertige des horizons nouveaux. Grisés par les capacités techniques du nouvel outil, enthousiasmés par ses caractéristiques, ou tout simplement «de leur temps», les opérateurs sont passés d’une matérialité à une autre avec très peu de résistance.   […]

Catherine Leutenegger

Robert Burley

Michel Campeau

 

Les sceptiques ont finalement cédé, suivant ceux rapidement gagnés par le vertige des horizons nouveaux. Grisés par les capacités techniques du nouvel outil, enthousiasmés par ses caractéristiques, ou tout simplement «de leur temps», les opérateurs sont passés d’une matérialité à une autre avec très peu de résistance.

 

L’avènement du numérique, l’agonie de l’argentique. C’est la nouvelle étape connue par l’histoire de la photographie au tournant du vingt-et-unième siècle. Témoins conscients de la transition, trois photographes, Catherine Leutenegger, Robert Burley et Michel Campeau, ont enquêté simultanément sur certains aspects de cette révolution technologique et sociétale.

 

Cette exposition est issue d’une proposition de François Cheval

KodakTower_EastmanKodakOfficeBuilding_2012-1

Haut de page