du jeudi 31 mai 2018 au samedi 30 juin 2018

© Emmanuelle Nègre

 

Fascinée par l’image, Emmanuelle Nègre développe des machines qui détruisent et recomposent la lumière. Dans son projet pour la Galerie Ambulante, l’artiste investit le véhicule comme une grande chambre noire mobile pour saisir la lumière et reformer l’image des paysages traversés.

«Anaglyphe Sténopé» 2017


Filtres rouge et bleu, lunettes anaglyphes et sténopé.

« Lorsque le projet pour la galerie ambulante s’est présenté, il m’est de suite venue à l’esprit l’idée du cinéma ambulant et du genre cinématographique du road trip. Je travaillais déjà sur l’idée d’une caméra obscura en relief et j’ai décidé de proposer ce projet pour le camion. Il me semblait bien que le mouvement lors du déplacement du véhicule, la projection en 3d et le retournement du paysage allait produire une expérience unique. La galerie ambulante se transforme donc en camera obscura 3d utilisant le procédé appelé anaglyphe. Les passagers sont invités à entrer à l’arrière du camion doté de lunettes aux filtres rouge et bleu et à contempler. »

Emmanuelle Nègre