Exposition

AINSI SOIT-IL

ANDRES SERRANO   Pour la première exposition d’un long cycle que la Collection Lambert organise au Musée de Vence, c’est l’artiste américain Andres Serrano qui est présenté au travers d’une exposition monographique retraçant son travail depuis les années 1980 jusqu’à ses toutes dernières séries réalisées à Cuba et à Vence. Les séries les plus marquantes […]

ANDRES SERRANO

 

Serrano pronlongation-HDvec.indd

Pour la première exposition d’un long cycle que la Collection Lambert organise au Musée de Vence, c’est l’artiste américain Andres Serrano qui est présenté au travers d’une exposition monographique retraçant son travail depuis les années 1980 jusqu’à ses toutes dernières séries réalisées à Cuba et à Vence.

Les séries les plus marquantes de ce grand photographe y sont présentées dans l’ensemble des salles du château de Villeneuve devenu musée de Vence. Les premiers travaux des années 1980 avec les « Fluids » et les « immersions », la série «  The Church » dont certaines photographies furent réalisées à Paris à Sainte Clotilde et qui rentrent en résonance avec la toute dernière série réalisée pour l’exposition à la Chapelle Matisse à Vence. Les Corps morts abandonnés dans une morgue américaine ou les dignitaires du Ku Klux Klan, les sans-abris ou les sociétaires de la Comédie Française, les armes à feu ou les Américains.

A travers tous ces sujets qui font le quotidien, parfois le plus sombre, de nos sociétés occidentales, Andres Serrano met la puissance du classicisme le plus pur au service d’une œuvre clairement ancrée dans son temps.

Encore tout un été pour en profiter !

L’exposition se prolongera jusqu’à la Chapelle des Pénitents Blancs dès mi-juillet.

 

Haut de page