Villa Arson

Implantée sur un site dominant la ville de Nice, la Villa Arson invite à la fois à la découverte d’ « un monument du XXe siècle »  (une architecture brutaliste signée Michel Marot, composée autour de jardins, terrasses et patios) et à vivre une « expérience de l’art » en fonction des expositions programmées.

En lien avec son statut d’école supérieure d’art associée à un centre d’art, à une résidence d’artistes et à une médiathèque, la programmation artistique de la Villa Arson vise à mettre en valeur les relations entre enseignement, création, recherche et transmission. Les expositions sont issues de projets menés en interne par les enseignants, les artistes résidents, mais aussi avec des structures extérieures, nationales ou internationales (écoles d’art, centres d’art, réseaux associatifs…) afin de multiplier les échanges et les collaborations.

Des invitations sont également lancées à des artistes ou à des commissaires désireux de mener à bien des projets singuliers dans le cadre de leur recherche. Chacune des expositions et propositions artistiques fait l’objet d’actions d’accompagnement, de médiation culturelle et de publications appropriées, à destination de tous les publics, scolaires, publics en groupes ou visiteurs individuels.

Parallèlement à son programme de résidences/recherche lié au post-diplôme 5/7 « Pratique, production, exposition », la Villa Arson accueille chaque année deux artistes en résidence. Chacun reçoit une allocation attribuée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les artistes sont hébergés sur place pour une période de trois mois environ et bénéficient d’un atelier individuel. Aucune candidature spontanée n’est envisageable. Les artistes sont choisis par le directeur de l’établissement et par le directeur du centre d’art en fonction de projets à développer dans le cadre de la programmation artistique ou pédagogique.

Enfin, avec le soutien de la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Villa Arson mène un programme de résidences courtes pour des commissaires souhaitant travailler à l’écriture et à la préparation de projets d’exposition. Ils peuvent ainsi bénéficier gratuitement d’un studio et du fonds de la bibliothèque pour mener à bien leurs recherches. Sont pris en charge leurs frais de transport sur Nice. Les commissaires invités ont ainsi l’occasion de rencontrer des jeunes artistes issus de la Villa Arson qui pourront éventuellement participer à leurs projets.

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Partager ce contenu